Le jardin armé ( David B – Futuropolis )

David B. est pro­ba­ble­ment un des auteurs les plus ambi­tieux de la « néo BD moderne post Asso­cia­tion » (on ne sait plus com­ment les appe­ler). Son tra­vail gra­phique très posé, une ges­tion intel­li­gente du noir et une vaste culture lui ont per­mis d’imposer un style bien à lui (qui a contri­bué d’ailleurs au suc­cès de MS pour ne pas la nom­mer). Mais contrai­re­ment à ses col­lègues ex Asso­cia­tifs (puisqu’il s’en est sépa­ré), il n’a pas réus­si à tou­cher un public plus large en pas­sant chez des édi­teurs mieux ins­tal­lés (Dupuis, Dar­gaud et main­te­nant Futu­ro­po­lis) (en fait, j’en sais rien, peut être qu’il vend des brouettes d’albums). Pour ma part, je pense que ses choix de thèmes et sa nar­ra­tion tiennent plus du conte ou de la fable et ceci est accen­tué par un des­sin très à plat à la manière des artistes du Moyen Âge ou de la tra­di­tion orien­tale. C’est beau et vague­ment froid à la fois. Seules réus­sites remar­quées « l’Ascension du Haut Mal » où le côté auto­bio­gra­phique com­pense très lar­ge­ment ces choix graphiques/narratifs et, sur­tout, en tant que scé­na­riste, « les Ogres », avec Blain au des­sin, que je consi­dère comme un très grand album. En fait, j’ai tou­jours eu un pro­blème avec ses his­toires : à feuille­ter, j’éprouvai tou­jours une sorte de fas­ci­na­tion exci­tée qui était déçue à la lec­ture. Il y a tou­jours des per­son­nages extra­or­di­naires, des images sur­pre­nantes, une culture étour­dis­sante mais je ne trou­vais pas mon plai­sir à lire l’histoire. Ce nou­vel opus Futu­ro­po­lesque m’a immé­dia­te­ment accro­ché au niveau du des­sin , j’ai pris beau­coup de plai­sir à retrou­ver sa rigueur gra­phique et l’histoire est pas­sée comme un mail en ADSL dégrou­pé. Mais, visi­ble­ment, la seconde par­tie des­si­née pour l’album est moins « tenue ». David B serait-il en évo­lu­tion ? Vers où se dirige-t-il ? Mys­tère et bou­boule de gomme.

un tas d'os
clic l’image

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *