Le jardin armé ( David B – Futuropolis )

David B. est proba­ble­ment un des auteurs les plus ambitieux de la ”néo BD moderne post Associa­tion” (on ne sait plus comment les appeler). Son travail graphique très posé, une gestion intel­li­gente du noir et une vaste culture lui ont permis d’imposer un style bien à lui (qui a contri­bué d’ailleurs au succès de MS pour ne pas la nommer). Mais contrai­re­ment à ses collègues ex Associa­tifs (puisqu’il s’en est séparé), il n’a pas réussi à toucher un public plus large en passant chez des éditeurs mieux instal­lés (Dupuis, Dargaud et mainte­nant Futuro­po­lis) (en fait, j’en sais rien, peut être qu’il vend des brouettes d’albums). Pour ma part, je pense que ses choix de thèmes et sa narra­tion tiennent plus du conte ou de la fable et ceci est accen­tué par un dessin très à plat à la manière des artistes du Moyen Âge ou de la tradi­tion orien­tale. C’est beau et vague­ment froid à la fois. Seules réussites remar­quées ”l’Ascension du Haut Mal” où le côté autobio­gra­phique compense très large­ment ces choix graphiques/​narratifs et, surtout, en tant que scéna­riste, ”les Ogres”, avec Blain au dessin, que je consi­dère comme un très grand album. En fait, j’ai toujours eu un problème avec ses histoires : à feuille­ter, j’éprouvai toujours une sorte de fasci­na­tion excitée qui était déçue à la lecture. Il y a toujours des person­nages extra­or­di­naires, des images surpre­nantes, une culture étour­dis­sante mais je ne trouvais pas mon plaisir à lire l’histoire. Ce nouvel opus Futuro­po­lesque m’a immédia­te­ment accro­ché au niveau du dessin , j’ai pris beaucoup de plaisir à retrou­ver sa rigueur graphique et l’histoire est passée comme un mail en ADSL dégrou­pé. Mais, visible­ment, la seconde partie dessi­née pour l’album est moins ”tenue”. David B serait-il en évolu­tion ? Vers où se dirige-t-il ? Mystère et bouboule de gomme.

un tas d'os
clic l’image

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *