La mauvaise pente – Capucin t.1 ( Florence Dupré la Tour – Gallimard )

Comme dit un des mes copains « Dans la col­lec à Sfar, ils des­sinent tous comme lui ». Ce n’est pas tota­le­ment faux et en même temps ce n’est pas non plus tout à fait du Sfar. Les pre­miers titres de la col­lec­tion me parais­saient bien pro­met­teurs (dans le genre vite des­si­nés :-)) mais le prix (15 € mes­sieurs dames !) m’avait un peu dis­sua­dé. ”Capu­cin” me parais­sait une bonne façon de tes­ter. Contrai­re­ment aux autres titres décri­vant une réa­li­té contem­po­raine, celui-ci par­tait sur les che­mins des légendes arthu­riennes mâti­nées d’héroïque fan­tai­sie. Au pre­mier abord, on peut tiquer sur ces yeux de man­gas, ces che­vaux ten­dance ”petit Poney ®©” et des cou­leurs très groo­vy baby. Flo­rence DlT elle des­sine un peu comme votre petite sœur après son pre­mier joint du matin mais le scé­nar, c’est votre cou­sin post punk qui l’a écrit. Capu­cin, fils de Gau­vain, se retrouve dans la mélasse quand son père se fait tabas­ser par un che­va­lier mas­qué. Le voi­là obli­gé à jouer les bri­gands, se confron­ter à la vraie vie, pleine de sang, de remords et d’angoisses non psy­cha­na­ly­sées en espè­rant ven­ger son père. Autant vous pré­ve­nir, c’est très violent. Capu­cin va tuer, voler, men­tir pour arri­ver à ses fins et ses com­pa­gnons fini­ront pié­ti­nés, tor­tu­rés ou épar­pillés aux quatre vents. Récit d’une longue dégrin­go­lade d’un gamin gâté, ce conte pour adultes n’est pas sans rap­pe­ler les scé­na­rios de Jodo­rows­ki, ces his­toires d’initiation d’adolescents, le pas­sage à la matu­ri­té dans le feu et les flammes. Une vraie sur­prise que vous pou­vez ten­ter si vous sup­por­tez les yeux immenses se rem­plis­sant de larmes.


clic l’image

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

5 commentaires

  •     Salut Li-An<br />
    

    En effet, je vois qu’on a les mêmes goûts. Sur Capu­cin, du moins ;-)
    J’ai consa­cré une chro­nique à cet album dans 20mns, et une page ”coup de cœur” dans le pro­chain numé­ro de dBD (ex Bull­Do­zer, à paraître demain, je crois).

    Concer­nant la pub sur Blo­go­bulles, je suis très éton­né par­ceque de chez moi, je n’en vois aucune. Je sup­pose que ça dépend du navi­ga­teur uti­li­sé… essaie la barre G**GLE, qui a le mérite de sup­pri­mer l’immense majo­ri­té des pop-ups ;-)

    +++ Oli­vier M.

  • Ça, c’est hyper-gen­til !
    Et avec le flux RSS, en plus ? Là, je dis car­ré­ment ”Waow!”
    Et mer­ci :-)

  • Uti­li­sez Max­thon, c’est super aus­si pour net­toyer la pub… Bon, ça y est, j’ai rajou­té Blo­go­bulles in the blog.

  • pas com­plè­te­ment faux la remarque… mais il y aus­si Gipi , et là bon non c’est quand même tota­le­ment dif­ferent d’un sfar. Et puis Nad­ja aus­si…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *