Jérôme et Sultana (Nilso – flblb)

Plus de deux ans après le pré­cé­dent volume (voir le post de l’époque|ici|), revoi­là Jérôme et ses inter­ro­ga­tions. Par­ta­gé entre ses dési­rs d’écrivain et la charge nou­velle de la librai­rie, il s’interroge sur sa voca­tion et son rap­port à la lit­té­ra­ture. Vaut-il mieux être un bon libraire qu’un petit écri­vain ? se demande Jérôme. Dia­logues sou­riants, dou­ceur du trait, le tra­vail de Nyl­so suit les évo­lu­tions de son per­son­nage, par petites touches impres­sion­nistes. Un uni­vers ori­gi­nal et simple sans être sim­pliste.

psychorigide
clic l’image

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *