Hommes à la mer (Riff Reb’s – Noctambule)

riff-rebs-hommes-mer-couv

Sur l’Océan, la mouette vous entendra crier

Dernier album annon­cé d’une trilo­gie maritime, Hommes à la mer est un recueil d’adap­ta­tion d’his­toires de marins dont le point en commun serait une forme de déses­poir. Évidem­ment, de nos jour, le marin est une espèce de sportif de haut niveau qui s’entraîne des mois sur une machine de rêve et qui se plante sur la bouée de départ à St Malo.
Pendant longtemps, le marin a été un person­nage qui faisait rêver malgré une vie diffi­cile où la Mort rôdait avec un grand filet et il a inspi­ré de nombreux écrivains.

Riff Reb’s a pioché dans les auteurs qu’il affec­tionne et dont il partage un certain goût pour la noirceur – Hodgson, Mac Orlan, Schwob, Conrad (pas le dessi­na­teur), Steven­son et Poe. Autant dire que le dégoût, la mort et le cauche­mar sont au bout du voyage.
Graphi­que­ment, c’est toujours aussi impres­sion­nant avec des effets d’ombres et de masse, de lumière courant sur l’océan et des gueules bien cassées. Mais comme pour le précé­dent album, Riff Reb’s cale sur un écueil inatten­du : la joliesse. Il semble souffrir tel un rat pris au piège dès qu’il faut dessi­ner un joli minois féminin. Heureu­se­ment qu’ils sont rares sur les navires…

riff-rebs-hommes-mer-01

Entre chaque histoire, Riff Reb’s a illus­tré magni­fi­que­ment un extrait de texte.

riff-rebs-hommes-mer

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *