Guirlanda (Mattoti & Kramski – Casterman)

guirlanda-mattoti-kramski-03

Dans de pays de Guirlanda, les Guirs vivent heu­reux et nus sous la hou­lette de Zacharie, le cha­mane. Jusqu’à ce que la pré­ci­pi­ta­tion de Hippolyte déclenche la colère de la mon­tagne, détrui­sant l’harmonie de Guirlanda.

guirlanda-mattoti-kramski

Il ne faut pas trop en deman­der à l’histoire concoc­tée par Mattoti et son vieux com­père Kramsky en hom­mage à Moebius, Fred et les Moomins. L’univers poé­tique, proche du conte enfan­tin racon­té par un som­nan­bule, est peu­plé de créa­tures étranges et fan­tas­tiques et Hippolyte découvre qu’il n’est peut-être qu’un songe. Comme dans cer­taines his­toires de Moebius, c’est sur­tout un pré­texte pour les longues ara­besques à la plume de Mattoti déve­lop­pant un des­sin magique (dans le sens que lui don­nait Moebius) où le trait crée de l’énergie de débloque des sen­sa­tions et des rêves dans le crâne du lec­teur ouvert. On est réel­le­ment dans ce qui fait la beau­té de la bande des­si­née dans ce qu’elle a de plus fon­da­men­tal, la pos­si­bi­li­té d’univers visuels, la révé­la­tion des images men­tales d’un artiste qui ricoche dans chaque strate de notre cer­veau et nous embarque dans un rêve éveillé.

guirlanda-mattoti-kramski-02

guirlanda-mattoti-kramski-01

Le livre est un bel objet à l’aspect rus­tique et au papier un poil trop fin. À ne pas lou­per si vous vous inté­res­sez au des­sin dans ce qu’il a de plus vivant.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *