Greeny

Un pur moment de copi­nage: Séverine Lambour et Benoît Springer (appe­lés com­mu­né­ment dans le milieu “les Laurel et Hardy de la BD”) ouvrent un nou­veau blog avec des mor­ceaux d’humour dedans. Bios, recy­clés et free­wares, les gags.
Tel que je les connais, ils vont pous­ser de grands cris: “non, il ne faut pas que le monde sache, nous ne sommes pas prêts, on risque de gagner de l’argent avec ça !”. N’ayez aucune pitié, allez les lire…

pl 1

pl 2

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

7 commentaires

  • @Raymond : y’en a qui font tout pour ne pas le faire. C’est un peu comme les nanas qui ne se mettent à la colle qu’avec des types vio­lents. C’est un com­por­te­ment incons­cient… Par exemple moi, je me mets à la col… Mauvais exemple.

    @oli­vier : et qui pour­rait bien se vendre, ma foi…

  • Joli des­sin y’a pas à dire !

    mais je trouve les his­toires bien conve­nues (remarque c’est un bel exemple de décrois­sance en matière scé­na­ris­tique.)

    Bon je dois pas être objec­tif, je déteste la créa­tion “sau­ciale mora­liste” qui devient une pol­lu­tion de l’esprit.

    C’est dom­mage car avec ce style de des­sin très expres­sif je ver­rais bien une BD muette à la Tati (qui lui fai­sait du ciné­ma social, avant les mou­tons, et sans gavage for­cé… ça pas­sait mieux).

    Enfin, je ne doute pas qu’ils auront du suc­cès et un bel article dans Télérama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *