Green Manor t.3 – Vehlmann et Bodart ( Dupuis )

Troisième tome d’his­toires courtes à tendance humour noir macabre et policier. Evidem­ment, c’est le dessin de Bodart qui fait la diffé­rence : depuis que Conrad nous a fait faux bond, il est le seul héritier surdoué d’une tradi­tion franco-belge humoris­tique dynamique et efficace ( Matthieu Bonhomme pourrait être son pendant réaliste ). Un dessin enlevé, dégrais­sé et expres­sif qui me ravit toujours autant. Les histoires de Vehlmann ont les quali­tés et les défauts du genre et sont princi­pa­le­ment axées sur la quali­té de la pirouette finale . Un hommage respec­tueux et ironique aux nouvelles policières des années 30 à 60 (humm, je m’avance peut-être un peu, vu que je ne lis que peu de policiers).

crimes3planche

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

15 commentaires

  • J’ai un coté retardataire,moi;il faut me pardonner(un peu)je plonge,je plonge dans ce blog depuis peu…Denis Bodart est un dessi­na­teur excep­tion­nel qui a atteind une(apparente)aisance;c’est certai­ne­ment cela,la grace,en étant toujours sur le fil:son dessin ne se casse jamais la gueule;justesse et essentiel…Alors,voilà que je songe de nouveau à Beuville;la filia­tion me parait désor­mais évidente…Bodart avait un projet avec P.Nihoul;j’ignore s’il va poursuivre”green manor”,assez dans la lignée(hommage?)de Oscar Wilde,jubilatoire.

  • D’après ce que l’on pouvait voir sur son blog, il travaillait sur un projet person­nel (polar/​western années 50) mais plus personne n’a de nouvelles. J’ai croisé Vehlman à la Réunion qui n’en savait pas plus et qui disait que Bodart aurait été partant pour un nouvel album mais que lui avait un peu de mal avec les scéna­rios (j’espère que je ne dis pas de bêtise).
    Une revue de collec­tion­neur vient de sortir un numéro avec une histoire à lui il me semble (vu ça dans le dernier DBD). Quelqu’un va nous confir­mer ça :-)

  • En atten­dant,
    si on ne trouve pas (ce qui semble être le cas d’après certains commen­taires sur l’autre billet consa­cré à Denis Bodart) le sketch­book Bodart/(feu)Wieringo , sachez qu’ on peut le téléchar­ger gratui­te­ment sur le site du magazine ”L’Iné­dit” :
    lien mort

    Denis Bodart aurait par ailleurs égale­ment illus­tré un album publi­ci­taire pour un labo médical (Pfizer, je crois, je ne l’ai jamais vu)
    … Comment ? … Non, Mr Li-An … Pas pour le Viagra, pour les cardio­logues semble-t-il …

  • C’ est vrai que, quoi que l’ on puisse dire et même si je respecte l’ orien­ta­tion graphique ET NARRATIVE de Conrad, je regrette son dessin flamboyant.
    Je dis ”et narra­tive” car pour lui c’ est vraiment lié, je me suis apper­çu à partir de la lecture du site Cloaques qu’ il est depuis le début concer­né ‑je sais THEORIQUEMENT c’ est le cas de tous les dessi­na­teurs mais dans les faits ? – et impli­qué dans la réflexion sur la conduite du récit par l’ image ET le dessin.
    Bodart est donc effec­ti­ve­ment un bon ”rempla­çant” en ayant de surcroit plus de person­na­li­té que les Létur­gie et même Tarin…

  • O joies:Un nouveau GREEN MANOR est envisa­gé avec Bodart;Velhmann,trés inspi­ré scéna­riste l’annonce lui m^me(ouais,il a un blog.).Bodart a un autre projet humoristique(avec Louis Lachance,et philippe Nihoul)mais le trés beau INDEH est en cale sèche.Sur qu’il redémar­re­ra nourri de ces beaux projets…(Mais,je me méfie de mon enthousiasme:Le nouveau Hausman et la monogra­phie sont encore repous­sés)

  • Je viens de recevoir l’Inté­grale. Bonne pioche. Joli bouquin. Je ne connais­sais pas Bodart. Son dessin est effec­ti­ve­ment très chouette. Feuille­té quelques pages. Un peu de mal à rentrer dans les histoires, mais bonne ambiance. J’y retourne plus tard.

      • @Li-An :

        J’y suis retour­né et c’est bien. Les histoires sont inégales mais dans l’ensemble c’est très bien foutu. Ce qui m’a scotché c’est surtout le travail de Bodart (que je ne connais­sais pas). Une petite claque. Que ce soit au niveau décou­page, choix des plans, compo­si­tion c’est la plupart du temps du tres bon, très dynamique, varié. Et le dessin lui même est direct, élégant, efficace. On a pas mal de cases avec 6 ou 7 person­nages, tous bien en place, avec des expres­sions très bien rendues etc. Chapo. Je m’aper­çois d’ailleurs que cette famille de dessin est quasi­ment absente de ma culture bd. Des lacunes à combler, again. (argl.)

        • @Olivier R : tu ne connais pas le dessin de Bodart ? Tu n’aa pas lu son travail avec Yann ? ”Malheu­reu­se­ment”, ce travail très efficace néces­site en amont une prépa­ra­tion de folie qui ne le rend pas très proli­fique…

  • Et non. Des lacunes, des lacunes… (je omble, je comble…)
    Et comme un fait exprès, je reçois ce matin au courrier ”L’ange tombé du ciel”. La vie est bien faite. J’aime beaucoup. Vite la suite ! Avec le poten­tiel des person­nages, on imagine avoir de quoi lire sur plusieurs tomes.
    (prochain Li-An sur la pile : Fantomes Blancs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *