Frankenstein t.1 (Marion Mousse – Delcourt)

J’ai déjà par­lé ici de la col­lec­tion Ex-Libris de chez Delcourt (adap­ta­tion bla­bla­bla roman bla­bla­bla). Marion Mousse, qui n’est pas à son coup d’essai dans le genre, s’attaque au mythe fon­da­teur de la SF moderne. Beaucoup d’aplats noirs, un des­sin plu­tôt en ron­deur qui rend les per­son­nages très vivants, l’atmosphère oppres­sante est bien ren­due et l’ensemble se lit avec beau­coup de plai­sir. Une jolie décou­verte pour moi.

la concierge
clic

ps : le seul pro­blème avec cet album, c’est le nom du per­son­nage prin­ci­pal. À chaque fois que l’on lit le nom “Frankenstein”, on s’attend à des choses ter­ribles tel­le­ment il est conno­té.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

  • Mais ce n’est pas le nom du monstre ! mais celui de son auteur (si je puis dire, créa­teur serait plus juste).
    “Young Frankenstein” de Mel Brooks m’a tou­jours beau­coup plus fait rigo­ler.

  • Eho,doc, je sais bien que c’est le nom du doc­teur et pas du monstre :-) Mais ça fait très bizarre de voir un type s’appeler Frankenstein sans que les gens s’en inquiètent autour de lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *