Frankenstein t.1 (Marion Mousse – Delcourt)

J’ai déjà par­lé ici de la col­lec­tion Ex-Libris de chez Del­court (adap­ta­tion bla­bla­bla roman bla­bla­bla). Marion Mousse, qui n’est pas à son coup d’essai dans le genre, s’attaque au mythe fon­da­teur de la SF moderne. Beau­coup d’aplats noirs, un des­sin plu­tôt en ron­deur qui rend les per­son­nages très vivants, l’atmosphère oppres­sante est bien ren­due et l’ensemble se lit avec beau­coup de plai­sir. Une jolie décou­verte pour moi.

la concierge
clic

ps : le seul pro­blème avec cet album, c’est le nom du per­son­nage prin­ci­pal. À chaque fois que l’on lit le nom « Fran­ken­stein », on s’attend à des choses ter­ribles tel­le­ment il est conno­té.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

  • Mais ce n’est pas le nom du monstre ! mais celui de son auteur (si je puis dire, créa­teur serait plus juste).
    "Young Fran­ken­stein" de Mel Brooks m’a tou­jours beau­coup plus fait rigo­ler.

  • Eho,doc, je sais bien que c’est le nom du doc­teur et pas du monstre :-) Mais ça fait très bizarre de voir un type s’appeler Fran­ken­stein sans que les gens s’en inquiètent autour de lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *