Êtes-vous anarchiste ? – Cité 14 saison 1 t.1 (Gabus & Reutimann)

mise à jour du 27/09/07 voir plus bas

Ça fait du bien de parler de BD qui sortent un peu de la routine habituelle… Gabus et Reutiman imaginent un feuilleton mensuel à 1 € pièce. Pas cher et intrigant… En plus, la thèmatique est suffisamment originale pour donner envie d’en savoir plus. Michel, éléphant au passé politique trouble, émigre à Cité 14, sorte de New York des années 20 décalée, peuplée d’humains, d’animaux parlants et …d’extra-terrestres. Il se lie d’amitié avec un journaliste castor, croise une secrétaire blonde très classe et s’installe dans la ville. Le ton est très noir (corruption, crime organisé, racket…) et le dessin noir et blanc efficace (je dirai tendance indé 90 si j’étais bourré). Si le premier tome faisait penser à du roman noir, le second est plus décalé avec une tour d’habitation aux ascenseurs en rade qu’il faut littéralement escalader. Pour l’instant deux volumes sont sortis et Paquet a fait un travail de distribution très correct. Chaque tome comporte une vingtaine de pages en demi A4. Difficile de crier au génie dès à présent mais une chose est sûre, j’achèterai le troisième tome à sa sortie et suivrai avec attention le projet.

un marché couvert
pour compliquer un peu les choses, j’ai mis une planche du tome 2 à cliquer

Le site officiel http://www.cite14.com/

—————————————————

mise à jour du 27/09/07

Voilà le numéro 6 d’une série toujours aussi accrocheuse et qui ne faiblit pas. Ce numéro explique l’énigme des mains coupées et développe encore le personnage de Tigerman (« un vrai psycho » comme dit mon fiston). Et enfin, on voit de plus près un ET !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

10 commentaires

  • Incroyab’, voilà les éditeurs qui font le tour des blogs ! Aaaah, j’imagine Jacques Glénat ou Guy Delcourt défendant leurs poulains sur les forums, ce serait croquignolesque…

  • Surprise : moi qui m’en venais annoncer doctement l’acquisition des deux premiers tomes -à prix d’or, il faut l’avouer!- et pensais laisser un commentaire passionnant… hum… voilà – t – y pas que je constate que l’éditeur himself fréquente "l’endroit"; assurément un signe de qualité.
    ;)
    Bon, à bientôt pour les impressions de lecture.
    Merci pour cette découverte.
    C’est important.

  • En effet, pour l’instant c’est séduisant mais c’est commes les séries télé, seul le long cours nous permettra de nous faire une idée du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *