Cruel et métaphysique – Zblue Cops t.2 (Bill & Gobi-Glénat)

J’ai l’habitude de donner une certaine tenue à ce blog, essayant de parler doctement de bouquins de SF, d’illustrateurs talentueux et classes voire même de mon travail. Et pis j’ai récupéré cet album pour mon fiston en pensant que ça allait peut-être le faire rire et je trouvais le dessin plutôt intéressant. J’ignorais que j’entrais dans un univers étrange et particulièrement débile.
Très inspiré par une face « mignonne » des mangas, l’univers de Zblu est très design (on pourrait dire que les auteurs ont déjà créé la ligne de jouets avant les personnages) et les histoires (de la famille à Tchô) sont dans la continuité de certains trucs japonais « comiques » plein de persos angoissés et hystériques. Entrez dans la vie quotidienne d’un commissariat où une jeune flic du mal à se caser pour cause de force physique excessive, où le super méchant a pour surnom « le caca masqué » et un des personnages a une tête de… playmobil ©. Ce dernier se plaint même à un collègue de ses relations difficiles avec son père, les rapports tendus, les longs silences et on finira par découvrir que ledit père est un vrai playmobil taille playmobil. À ce moment là, une grande vague métaphysique vous emporte…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *