Clafoutis n°3 (collectif – éditions de la Cerise)

couv

Il est temps de révé­ler la véri­té au grand public : Guillaume Trouillard, direc­teur des édi­tions de la Cerise a été hap­pé dans sa jeu­nesse par une mois­son­neuse bat­teuse incons­ciente qui ne son­geait qu’à s’amuser un coup. Cette mal­heu­reuse expé­rience est direc­te­ment à l’origine de ce numé­ro trois de la très belle revue Cla­fou­tis, à la pointe de la pointe. Évdem­ment, on peut res­ter per­plexe devant des his­toires qui sont dans une optique de recherche et, tel un Jijé rugis­sant, se deman­der ce que l’on raconte ici mais le talent évident de ses jeunes (et moins jeunes) gens force le res­pect et oblige à les suivre sur les pentes du déca­lé et du non­sen­sique qui ouvre d’autres pers­pec­tives à la BD, quoiqu’on en dise. De ce numé­ro, je retien­drai les nom­breux tra­vaux de Trouillard (notam­ment de belles planches ani­ma­lières en cou­leurs directes sur un texte sur­réa­liste d’ Éric Che­villard ou un hom­mage à Lit­tle Nemo éton­nant), une Alice très flot­tante de Gre­go­ry Elbaz et, pour les fans de Vincent Per­riot, une his­toire toute en vitesse et per­cus­sion qui prouve que ce jeune homme a tout com­pris de la vie en mélant caresses entre filles, grosses cylin­drées et acci­dents spec­ta­cu­laires. Il ne faut pas croire que le reste soit moins bien mais je n’ai pas la place de tous les citer. Je ferai juste la fine bouche devant les tra­vaux des Nine père et fils. Le pre­mier montre des sculp­tures sur un texte peu pas­sion­nant et le second, hors la vir­tuo­si­té gra­phique du trait, ne m’a pas convain­cu sur la nar­ra­tion (mais ce genre d’auteur demande une vibra­tion synap­sique à l’unisson).

Alice est toute pâlotte - Gregory Elbaz

la fin du monde gare St Lazare - Vincent Perriot

North by OGM - Guillaume Trouillard

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *