Bétagraph #1 (Big Ben – Éditions Groinge)

couv

Quelle iro­nie du sort ! Marion avait lais­sé tom­bé Kévin qui sem­blait inca­pable de concré­ti­ser ses pro­jets pour Fas­ti­dious, un jeune et brillant auteur pari­sien et voi­là que Kévin se révèle (grâce à Émi­lie) et tout le monde le cour­tise. Marion ver­ra-t-elle le feu qui couve en Stop­pa ? Qui cou­che­ra avec qui ?
Big Ben, vous le connais­sez, il se cache sous un pseu­do ridi­cule quand il passe par ici. Ani­ma­teur du célèbre fan­zine Comix Club, il est aus­si un des membres du fameux blog iro­nique Comix Pouf. On retrouve la même vision déca­pante sur le petit milieu de la BD avec ce soap qui aurait été impen­sable il y a 15 ans : des jeunes filles qui cherche à faire de la BD, des indés qui se bouffent le nez, de gros édi­teurs qui essaient de récu­pé­rer les plus doués, voi­là des concepts ultra modernes. Évi­dem­ment, pour en sai­sir tout le sel de cette série, il vaut mieux avoir quelques idées de la nou­velle scène BD mais ça me parait aus­si une excellent intro­duc­tion pour les appren­tis auteurs. Le des­sin de Big Ben est mini­mal mais on s’en fiche un peu : l’important ce sont les dia­logues et les situa­tions. Seul bémol : cet album paru en 2002 n’aborde pas le monde du blog BD qui n’existait pas à l’époque. Queeeeel dom­mage. On aurait encore plus rigo­lé :-)

cassé

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

5 commentaires

  • Bon sang ! J’ai les deux pre­miers Béta­graph, et je viens de réa­li­ser que c’était du même auteur que Jours de classe, que je pos­sède éga­le­ment. Mer­ci Li-An

  • Les filles qui cherchent à faire de la BD … on s’y est presque habi­tué, main­te­nant.

    Sinon, mer­ci de mettre le phare sur quelques uns de ces nou­veaux des­si­na­teurs blo­gueurs. Je m’y perds dans la pro­fu­sion de ces nou­veaux des­si­na­teurs :-(

  • @Ray­mond : oui, mais là, ce n’est pas du « blog­gueur clas­sique ». C’est une espèce d’élite sur­en­traî­née…

    @Hobo­pok : à Orléans, les filles ne sont pas encore arri­vées (et per­son­nel­le­ment, on ne me laisse pas sor­tir de l’hôpital psy­chia­trique).

    @Gros­pa­ta­pouf : la faute à qui, hein ?

    @Pro­vi­sus : Li-An répond aux ques­tions que vous ne vous êtes jamais posées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *