Beau Bandit – Gus t.2 (Christophe Blain – Dargaud)

Bon, autant vous pré­ve­nir tout de suite, voi­là un billet écrit par un type qui n’a pas le cin­quième du talent de l’auteur qu’il va cri­ti­quer. Une fois ces pré­cau­tions prises, allons-y fran­co !
Cela fait plu­sieurs années que je brâme mon admi­ra­tion pour le tra­vail de Blain mais je n’ai pas chro­ni­qué le pre­mier Gus parce que j’y suis un peu ennuyé. Le gars Blain rêvait de réa­li­ser un wes­tern et j’attendais ça avec une cer­taine impa­tience. Giraud avait même été convo­qué par le ser­vice de comm de chez Dar­gaud pour en dire tout le bien qu’il en pen­sait. Ben, c’est un peu pous­sé puisque si Blain semble maî­tri­ser le sujet, on ne peut pas par­ler stric­to sen­su de wes­tern. Je résume le concept : une bande de hors la loi super cools passent leur temps à déva­li­ser des banques et tom­ber amou­reux. Les deux pre­mières his­toires du tome 1 avaient été pré­pu­bliés et j’avais beau­coup aimé leur côté éner­gique et effi­cace. Sauf qu’au beau milieu, voi­là une his­toire de types qui zonent place d’Italie dans les bars his­toire de se cho­per une de ces Pari­siennes si piquantes, indé­pen­dantes, pho­to­graphe, man­ne­quin ou écri­vain en herbe et que les filles sont pas très joli­ment des­si­nées et que ça n’en finit plus cette his­toire. Ah, zut, en fait, ils ne sont pas à Paname mais à El Dora­do, une ville pau­mée en plein désert mais avec les filles pareil. À cet endroit là, si vous êtes un ama­teur de wes­tern, vous tiquez un coup. Ce n’est même plus un hom­mage ou un déca­lage, c’est un peu n’importe quoi. Et vous lisez la fin de l’album d’un oeil dis­trait bien déci­dé à ne pas ache­ter le tome sui­vant.
Sauf qu’un ami en dit grand bien sur son blog. Alors vous chaus­sez vos bottes, rechar­gez vos six coups et repre­nez la route (dam­ned, c’est quand même Blain). Aah, c’est quand même bien des­si­né ! Et ça a plus de pêche on dirait. Les filles sont mieux d’ailleurs (étran­ge­ment des­si­nées assez réa­liste alors que les types ont une tête de car­toon très rigo­lote). Et revoi­là la bonne ville d’El Dora­do où les filles sont extra et les types beaux mais sou­mis (pas comme ces out­laws si sexy) et que ça com­mence à me gon­fler ces types qui sont amou­reux et il y a encore com­bien de pages ? bloo­dy hell 86 !! Alors pour­quoi en par­ler de ce second tome ? Ben il est super bien des­si­né, dès que l’on rentre dans une vraie scène wes­ter­nienne, il y a des choses magni­fiques, des inven­tions, du mou­ve­ment, des idées (et Dieu sait que les idées visuelles sont rares en BD) . Alors si vous sup­por­tez les types qui vous racontent com­bien ils sont amou­reux mais qui vous montrent en plus des pho­tos sexy de leur canon de petite amie, vous pou­vez essayer cet album (je pro­pose à la comm de Dar­gaud de s »asso­cier avec les fleu­ristes pour la St Valen­tin).

hommage à Morris
clic

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

52 commentaires

  • J’aimais déjà pas mal Blain mais pour moi Gus c’est limite ce que je pré­fère de lui parce que bon ok c’est pas très wes­tern (mais on s’en fiche, d’autres le font très bien)(même en fai­sant sem­blant de faire des albums en recol­lant des bouts de bds les uns avec les autres pour faire une his­toire conti­nue sur les indiens)(hum) mais j’y ai trou­vé une frai­cheur qui m’a rap­pe­lé des vieilles vieilles choses, genre des vieilles bd dont aucun nom ne me revient. La cette planche par exemple me rap­pelle Max und Moritz (wil­hem busch). Je trouve que ça marche super bien et que ça un vrai bon­heur à lire. :)

  • Ben non, jus­te­ment, il n’y a plus vrai­ment de bon wes­tern en BD. Ils tournent tous un peu autour du pot (quand ils sont inté­res­sants). Pour moi, cette planche fait plus Mor­ris. C’est vrai qu’il y a une fraî­cheur et des gags très bons mais ça reste frus­trant pour moi.

  • Tout pareil ! Le 1er tome m’était un peu tom­bé des mains, et j’adore pour­tant l’oeuvre de Blain. Je trou­vais ça conve­nu, un peu mou pour tout dire… C’est donc sans convic­tion que j’ai ouvert "Beau ban­dit", et là… le choc ! C’est gra­phi­que­ment sublime et le scé­nar est bou­le­ver­sant. Sans conteste, LA bd de ce début d’année. Du coup, tiens, j’en ai ache­té quatre exem­plaires que j’ai offerts à de bon(ne)s ami(e)s !

  • Glorb > je n’ai aucun mérite, je reçois qua­si­ment tous les albums en ser­vice de presse… alors quand l’un d’eux sort du lot, je trouve nor­mal de mettre la main à la poche et d’en faire pro­fi­ter ceux que j’aime ;-)

  • J’ai lu ton texte Pierre et je pense quand même que c’est plus limi­té que ça. Le troi­sième tome sera pro­ba­ble­ment cen­tré sur le troi­sième lar­ron, ce qui signi­fie que tes sup­pu­ta­tions tombent à l’eau. Quant aux fan­tasmes de liber­té amou­reuse et sexuelle, ça tourne à l’obsession tout court. Mais je crois que je suis le seul à faire mon Schtroumpf gro­gnon sur cet album :-)

  • Ah ah tu as sans doutes rai­son, je me suis lais­sé empor­ter par mon ins­pi­ra­tion (c : Il y aurait beau­coup à dire sur ces livres ima­gi­naires qui n’existent que dans la tête des lec­teurs enthou­siastes ! Je choi­si mal­gré tout de parier sur un pro­chain tome rela­tant les aven­tures d’un Gus cham­pion de poker, d’une Cala­mi­ty Isa­bel­la et d’un Clem génie du crime.

  • Je com­prends tes réserves au niveau de l’intrigue pas très tré­pi­dante… si on attend du sus­pense. c’est un faux wes­tern qui prend le temps de flâ­ner. Mar­rant que tu men­tionnes Mor­ris parce que j’y avais pen­sé aus­si (mais pas osé lâcher le nom). Il me reste encore quelques pages à lire, preuve que je n’ai pas per­du le boire et le man­ger pour ce 2e tome. N’empêche, superbe album…

  • Blain,c’est trés bien,de plus en plus beau et »jeté »(Gus Bofa n’est pas loin)mais seul(« seul »,oui,j’m’avance un peu)Blutch,avec Capron a pous­sé au bout,joué réel­le­ment le jeu du genre avec »ran­cho bra­vo »;tout y est,les humeurs,la matière,tout…Un peu plus à l’ouest…Trés éloigné,mais ayant cepen­dant fui l’académisme de ses débuts je reste fas­ci­né par le tra­vail de Marc-Renier(blackhills),sa démarche étant pour­tant si loin de ces blutch billon…Il par­vient pour­tant à don­ner une approche trés juste,réaliste et… »vécue ».Mer­ci Li An pour ces découvertes,au pas­sage ;

  • Pour info : de belles images de Thier­ry Mar­tin visibles sur bul­le­dair cité plus haut par Pierre. (pseu­do sur le blog : Matrix)

  • J’ai juste feuille­té le Marc Renier. Je ne peux donc pas com­men­ter. Ran­cho Bra­vo est excellent, c’est bien vrai mais il ne faut pas oublier le magni­fique « Les ogres » de Blain & David B. qui me parle plus au niveau scé­na­rio. En atten­dant mon wes­tern à moi :-)) ah ah

    Papy : pense à nous don­ner un lien, c’est quand même plus facile.

  • Ben quoi, il est 6 posts au-des­sus le lien. Je le dis dans mon post. T’étais mal réveillé Li-An ? (ou alors t’as la flemme de remon­ter un peu chez Pierre ? Ou je m’ai mal expri­mé peut-être…)

  • Ouais, fec­ti­ve­ment, j’eusse pu être plus expli­cite. Donc on va d’abord dans bul­le­ga­le­rie, puis archives, et là à droit on trouve la liste. Le 4ème en des­cen­dant est donc Matrix, qui si je ne fais pas erreur, serait T.Martin. Ouf ! Mille excuses.

  • Info…info :-))) (après tout j’ai encore 20 ans à occu­per facile). Mais quand je vois les dif­fi­cul­tés à faire une his­toire courte de 6 pages sur Pink Floyd (que j’ai choi­si), je me dis que ce n’est pas gagné (j’ai quand mm une bonne base de scé­nar pour le wes­tern).

    Papy : boun­diou, quand un ailier a un Zéro dans le dos, on est plus pré­cis que ça ! http://www.bulledair.com/index.php?rubrique=illustrations-archives&pseudo=matrix
    C’est sym­pa­thique mais il n’y a pas une planche à voir :-( (et leur gale­rie est à revoir sur bul­le­dair !).

  • Bon, de retour de trois jours dans la Manche (avec un « m » majus­cule), je vois, Li-An, que tu as trou­vé Matrix. Encore excuses, mais j’avais un scramble à faire, et j’ai pas traî­né, d’où absence de lien final.
    Y avait pas de planche(s) mais boah, déjà trou­ver le Mar­tin dans ce fouillis de des­sins sous pseu­dos, c’était pas de la tarte hein ! (aus­si dur que repé­rer un nid de japs dans la jungle à 10000 pieds)

  • Bon alors, les des­sins sont pas mal, et rien que pour ça, c’est énOrme ! L’hôtel en plein désert, j’adore ! Je pré­fère Isaac mais Beau Ban­dit et Gus, il y a de l’idée ! Le type renou­velle le genre, quand même.

  • Rose­ma­ry : je reste quand même réser­vé. Je ne sais pas si c’est un renou­vel­le­ment. Pour ce que le soit, il fau­drait que d’autres auteurs partent sur la même piste :-)

  • Totoche : la Manche en France (Ouais j’sais bien qu’t’as com­pris) (près d’Avranche, pour la rime), sans balai, y a pas des Cor­sair par­tout, faut pas rêver. *Y a Millet qu’est né dans la Manche, c’est pas rien le gars. C’était mieux à l’époque sans l’usine de La Hague.

  • Je ne crois pas que ce soit la même chose, Totoche. Blain mélange fan­tasmes per­son­nels et fan­tasmes wes­tern alors que Dumon­theil fait une his­toire autour du wes­tern sans qu’il y ait de véri­table réfé­rence au ciné­ma du genre.

  • Boying­ton > As-tu eu l’occasion de visi­ter l’exposition « Lous­tal en clair-obs­cur » à Cher­bourg-Octe­ville ?

  • Totoche : sans regret, j’étais en bas de la Manche(!)en famille, sans route sup­plém. prévue.(C’est déjà ben loin d’chez mi, heiiinnn, com’ dirait l’aut’ à l’mode à c’t’heure…, alorsss) Sinon, j’aurais bien appré­cié Lous­tal. Pour­vu que l’expo se fasse ailleurs après, tout là-haut par exemple. On peut rêver :-)
    C’est comme li-An, il s’en va chez les bataves… Pour­vu qu’il s’arrête dédi­ca­cer un peu plus bas chez nou­sottes, après. (A Bergues peut-être…)

  • Oui, j’ai failli faire un billet sur ce numé­ro mais j’ai eu la flemme. Pour résu­mer, il est plu­tôt inutile sauf que quelques uns s’en tirent avec classe. Je compte de dépiau­ter, je manque de place.

    Et mer­ci pour le com­pli­ment : pour l’instant je n’ai eu droit qu’à des ron­chons qui se plai­gnaient qu’il fal­lait cli­quer une fois de plus pour accé­der au billet ou que c’était plein de boîtes…

  • J’aimais beau­coup la bande bleue Cor­sair sous les vignettes, avant.
    Blain, c’est bien, mais sa nana ne dégage pas l’érotisme de Fran­çoise la sur­vi­reuse, et sa bécane a pas de classe à côté du low-rider-tigre de Pee­laert.
    Voi­là j’ai cra­ché tout mon venin. °-°
    (Mais si il est très bien ton blog comme ça, Li-An. ……..Quand c’est que tu le rechanges?)

  • Pee­laert c’était quand même dur à lire même si très gra­phique. Vain est plus lisible.
    (mon blog chan­ge­ra peut-être si je tombe sur un thème plus beau/pratique que celui-là. Le pré­cé­dent était un peu un choix à la va vite pour com­men­cer à bos­ser sous Word­Press (j’aimais bien la façon de mettre en avant un billet dans la side­bar) mais j’ai eu plein de petits pro­blèmes de mise en page avec, des bugs de pré­sen­ta­tion pas géniaux etc… Et j’avais en tête d’utiliser un thème « maga­zine » (c’est comme ça que ça s’appelle) avec des extraits d’articles parce que ça per­mets de voir beau­coup de choses d’un coup d’oeil quand on est nou­veau visi­teur. Et si c’était pour faire un Blogg­ger de plus, autant res­ter sous Blog­ger). Quoiqu’il en soit, ce thème me plaît bien. Il est simple, facile à mani­pu­ler et effi­cace).

  • Très agréable cette nou­velle pré­sen­ta­tion.
    Néan­moins, si je peux me per­mettre de don­ner mon avis, je trouve que le « nou­veau » billet à la une méri­te­rait tout de même d’être en entier …
    Qu’en pensent les autres ?

  • Bah, ils peuvent pen­ser ce qu’ils veulent, je ne le ferai pas parce que ça fou­trait en l’air le concept géné­ral :-)

  • Ouais c’est vrai c’est sym­pa cette pré­sen­ta­tion, mais je trouve que ce concept (sur­tout s’il est géné­ral mon capi­taine) devrait être en mesure de nous pro­po­ser son billet de une en entier.

    Oups, je sors, je ne fai­sais que pen­ser…

  • Ben mes ron­chons, vous n’avez plus qu’à espé­rer que je craque dans quelques mois sur un thème avec billet en entier.

  • Le « c’était mieux avant »,je ne savais pas que ça cou­lait aus­si sur internet…Non,non,c’est trés bien ainsi;le vieillard que je suis(dans 5mn)et qui ne sau­rait scan­ner quoique ce soit(désolé,alors,pour les pages de Servé;j’ai pas le matos…)apprécie cette maquette,trés »presse »,non?Bon cou­rage et mer­ci pour ces décou­vertes.

  • Hum, tu peux essayer l’appareil pho­to que j’ai une idée du truc :-). Mer­ci pour les encou­ra­ge­ments (et en effet, c’est très « presse »).

  • J’ai tou­jours trou­vé ça hor­ri­ble­ment com­pli­qué à lire et je ne l’ai mm pas ache­té dans ma jeu­nesse quand on le trou­vait par­tout en soldes…

  • Je disais juste ça comme ça, en pas­sant (c : J’ai effec­ti­ve­ment eu l’occasion de feuille­ter cet album et l’ai trou­vé à peu près illi­sible.

    Bon, sinon, le Gus 3 figure dans la sélec­tion Angou­lême 2009.

  • Oui, ça devient comme Cannes : des albums que l’on n’a pas lu en com­pet. En tant qu’auteur, j’avoue que ça a un côté un peu sur­réa­liste. On voit les autres de loin recon­nus et mis en avant et on reste sur le bord de la route à man­ger des glaces à l’eau…

  • J’ai lu ton texte Pierre et je pense quand même que c’est plus limi­té que ça. Le troi­sième tome sera pro­ba­ble­ment cen­tré sur le troi­sième lar­ron, ce qui signi­fie que tes sup­pu­ta­tions tombent à l’eau

    Ah ah, après lec­ture du troi­sième tome il s’avère que que j’avais vu juste !

    Li-an, j’exige une tringle à rideaux !

  • Bon, j’ai bien fait d’en prendre un wagon entier. Quelle cou­leur ta tringle. Quoique… éh, je l’ai pas encore lu moi, cet album ! Je demande à voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *