L’année de la comète, néo écologie muette de Clément Vuillier

passage-comete-vuillier-couv

2024 est une maison d’édition indépen­dante qui me fait de l’œil depuis quelques temps avec des livres très soignés et très graphiques. L’année de la comète ne déroge pas à la règle avec un très grand format, des images pleines pages minutieu­se­ment dessi­nées et des couleurs impec­cables.
Il n’y a pas vraiment d’histoire : une comète traverse le ciel noir, les glaciers s’effondrent, les éléments éruptent… En parcou­rant l’album, j’ai pensé tout de suite au Saccage de Peeters. Des images muettes, une recherche très visuelle et quelque chose d’une écolo­gie poussée à son maximum.

Il faut dire que Clément Vuillier repré­sente une nature totale­ment vierge : pas d’humains, pas d’animaux, juste quelques végétaux et surtout une défer­lante de violence et d’explosion purement naturelle, comme si la Terre refusait de se faire fécon­der par la comète sperma­tique. Un concept intéres­sant qui pourrait illus­trer une nouvelle SF sans science ni Humani­té.

passage-comete-vuillier-01

passage-comete-vuillier

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *