8comix​.fr

illustration des Kerascoët – j'en suis fou

8comix​.fr est un site collec­tif qui a pour objec­tif de publier des oeuvres complètes (anciennes, projets…) réali­sées par des auteurs bien connus dans l’uni­vers BD. L’accès aux planches est gratuit et sans limita­tion. Pour l’ins­tant, sont annon­cés (et publiés) Alfred, David Chauvel, Elfix, Gess, Jason, Olivier Jouvray, Jérôme Jouvray,Tim Mc Burnie, Cyril Pedro­sa, Greg et Fred Salse­do et Fabien Vehlmann
Ce qui se présente comme une simple expérience édito­riale ressemble à un petit ovni dans l’uni­vers BD franco belge. Ces dernières années, Inter­net permet­tait surtout à de jeunes auteurs de faire leurs premiers pas. Le format et le goût des visiteurs ont rapide­ment ”norma­li­sé” la création en popula­ri­sant les blogs à carac­tères autobio­gra­phiques et/​ou humoris­tiques (que l’on pourrait appeler Boulet’s School). Les intia­tives réelle­ment origi­nales sont finale­ment assez rares (je parle de sites publiant des BD sous une forme narra­tive publiable sur papier). Elles sont confron­tées à des problèmes d’ergo­no­mie dûes au support du naviga­teur Web et des habitudes de consom­ma­tion des surfeurs. Il faut en général accro­cher rapide­ment, fournir un conte­nu quasi quoti­dien et ne pas faire trop long. Le dernier projet en date était ambitieux que j’ai remar­qué, c’est Les autres gens, scéna­ri­sé par Thomas Cadène et illus­tré par de nombreux jeunes auteurs. Ambitieux parce que c’est une histoire au long cours et surtout parce que c’est payant. Je n’en ai jamais parlé ici pour une raison simple : je n’ai jamais accro­ché. Thomas Cadène m’a genti­ment offert un abonne­ment gratuit mais je n’ai pas dépas­sé le chapitre 3. Il faut dire que l’ergo­no­mie n’est pas hyper intui­tive (ce n’est pas conçu pour un nouveau lecteur qui tombe sur une tonne de planches à lire et qui ne sais pas trop par où commen­cer) et surtout, on passe son temps à cliquer pour lire deux phrases. Je me suis vite rendu compte que je la lecture de l’équi­valent de 3 pages de BD tradi­tion­nelle (c’est publié sous forme de strips) devait prendre trois à cinq fois plus de temps. Et je n’en était qu’au tout début de l’his­toire ! J’ai laissé tomber. 8comix évite (pour le moment ?) ce délicat problème de l’ergo­no­mie en propo­sant une lecture verti­cale de planches par chapitres.
Dans les deux cas, on remar­que­ra que ce sont des sites collec­tifs. Une raison évidente à cela : le collec­tif permet de nourrir de manière plus régulière le site sans que l’auteur en devienne l’esclave. Dans le cas de 8comix, il y a quand même une nouveau­té intéres­sante : ce sont des auteurs qui viennent du papier vers le numérique. Des gens instal­lés et qui ont a priori les possi­bi­li­tés de faire publier leurs projets qui décident sciem­ment de propo­ser ces oeuvres gratui­te­ment aux surfeurs. Ça donne à réflé­chir sur l’impor­tance du Net dans la promo­tion et la recon­nais­sance d’un auteur mais je suis incapable d’ana­ly­ser ce phéno­mène plus loin…
Tout ceci est bien beau et accom­pagne avec moultes angoisses le passage de l’édi­tion classique BD au numérique mais je ne suis toujours pas – en tant que lecteur – convain­cu. L’expé­rience Les autres gens démontre encore la souplesse du livre sur le Web : le lecteur peut tout simple­ment gérer sa propre vitesse de lecture, accélé­rant ou ralen­tis­sant de manière instinc­tive, sautant des pages s’il le désire pour voir à quoi ça ressemble plus loin tout en gardant un oeil sur la conti­nui­té narra­tive (seule la BD et la vidéo permettent cet effet de saut tempo­rel dans l’his­toire). Sur Inter­net, c’est tout simple­ment impos­sible : il faut cliquer et cliquer pour simple­ment lire. Bonjour les tendi­nites ! Évidem­ment, ce problème ne se présen­te­ra peut-être pas sur les tablettes graphiques nouvelles généra­tions (l’Ipud vaincra !). Reste à savoir si on aura assez de batte­ries pour lire Lapinot et les Carottes de Patago­nie en entier…

Cyril Pedrosa (au pif)

  • le site n’existe plus

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

3 commentaires

  • Curieux, les Autres gens et 8comix se lisent tous les deux en scrol­ling… Je ne vois pas de diffé­rence ?
    Par contre, ça parait effec­ti­ve­ment diffi­cile de commen­cer mainte­nant le feuille­ton, avec les 220 épisodes publiés ! Un problème des longues séries en général, de toute façon…

    8comix propose quelques belles petites choses, et d’autres dont on atten­dra de voir plus avant de juger !

  • Les noms d’ALFRED,PEDROSA(Page superbe)JASON et les frères JOUVRAY me font frétiller.Mais,décidement je suis un gars du XXéme(mais non,pas arrondissement).L’expérience est à encou­ra­ger.

  • @Thot : je me suis peut-être pris comme un manche parce que pour partir du début, je suis passé par les Archives, j’ai regar­dé mon épisode, puis repar­ti aux Archives regar­der un autre épisode, puis… Ça doit être ça : je suis idiot (une confir­ma­tion de plus).

    @Julien : j’ignore si le site est bien média­ti­sé. Bon, au moins un lecteur content.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *