Retour de la Réunion

et maintenant, la carte des embouteillages

Ouf, me voilà de retour après une semaine dans l’Océan Indien. Alors, il était bien ce festival ? Je ne sais pas, j’ai bu trop de rhum la dernière soirée, j’ai tout oublié… :-)
J’avoue que jétais parti là-bas avec un peu d’angoisse et j’ai passé les premiers jours dans mon coin à bouquiner dans mon coin histoire de me reposer un peu. J’ai quand même fini par discuter avec les gens et donner un petit coup de main pour les expositions (pas de tourisme pour moi :-)). J’ai découvert ainsi avec une certaine fierté et beaucoup d’étonnement que les Kerascoët ou Clément Oubrerie (c. billet précédent) passent régulièrement sur mon blog même s’ils sont discrets dans les commentaires. Je les salue donc bien bas ainsi que toutes les personnes qui ont bavardé avec moi, que ce soit sur le festival ou autour d’un verre. Je remercie aussi les 4°4 du collège Émile Hugot de St Denis qui m’ont gentiment invité à intervenir dans leur classe et Thierry pour sa déclaration d’amour enflammée dûe à une consommation excessive d’alcool, je le crains :-)
Pour les curieux que ça intéresse, CycloneBD c’est terminé. Le festival disparait pour renaître sous une autre forme avec une autre association aux commandes en vue de faire venir des romanciers, des auteurs jeunesses et une bonne proportion d’auteurs BD en 2009. J’ignore si je serai présent mais je souhaite longue vie et beaucoup de réussite à ce beau projet.
Et enfin, Boby Antoir, président de l’association Band’Décidée (qui gère le Cri du Margouillat et les éditions Centre du Monde cf. |ici|) a annoncé le soir de l’inauguration du festival la création d’un nouveau magazine BD, successeur du Margouillat.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Ouais , dis donc, merci pour le post ! Déjà de retour ? Dommage qu’on est pas eu le temps de causer un peu au festival (d’ailleurs, j’ai pas vu grand monde car j’étais obnubilé par la présence de Terada) , par contre Bobby m’a bien certifié pour le mag. Moi, c’est le genre de nouvelle qui me réconforte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *