Retour de la Réunion

et maintenant, la carte des embouteillages

Ouf, me voi­là de retour après une semaine dans l’Océan Indien. Alors, il était bien ce fes­ti­val ? Je ne sais pas, j’ai bu trop de rhum la der­nière soi­rée, j’ai tout oublié… :-)
J’avoue que jétais par­ti là-bas avec un peu d’angoisse et j’ai pas­sé les pre­miers jours dans mon coin à bou­qui­ner dans mon coin his­toire de me repo­ser un peu. J’ai quand même fini par dis­cu­ter avec les gens et don­ner un petit coup de main pour les expo­si­tions (pas de tou­risme pour moi :-)). J’ai décou­vert ain­si avec une cer­taine fier­té et beau­coup d’étonnement que les Kerascoët ou Clément Oubrerie (c. billet pré­cé­dent) passent régu­liè­re­ment sur mon blog même s’ils sont dis­crets dans les com­men­taires. Je les salue donc bien bas ain­si que toutes les per­sonnes qui ont bavar­dé avec moi, que ce soit sur le fes­ti­val ou autour d’un verre. Je remer­cie aus­si les 4°4 du col­lège Émile Hugot de St Denis qui m’ont gen­ti­ment invi­té à inter­ve­nir dans leur classe et Thierry pour sa décla­ra­tion d’amour enflam­mée dûe à une consom­ma­tion exces­sive d’alcool, je le crains :-)
Pour les curieux que ça inté­resse, CycloneBD c’est ter­mi­né. Le fes­ti­val dis­pa­rait pour renaître sous une autre forme avec une autre asso­cia­tion aux com­mandes en vue de faire venir des roman­ciers, des auteurs jeu­nesses et une bonne pro­por­tion d’auteurs BD en 2009. J’ignore si je serai pré­sent mais je sou­haite longue vie et beau­coup de réus­site à ce beau pro­jet.
Et enfin, Boby Antoir, pré­sident de l’association Band’Décidée (qui gère le Cri du Margouillat et les édi­tions Centre du Monde cf. |ici|) a annon­cé le soir de l’inauguration du fes­ti­val la créa­tion d’un nou­veau maga­zine BD, suc­ces­seur du Margouillat.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Ouais , dis donc, mer­ci pour le post ! Déjà de retour ? Dommage qu’on est pas eu le temps de cau­ser un peu au fes­ti­val (d’ailleurs, j’ai pas vu grand monde car j’étais obnu­bi­lé par la pré­sence de Terada) , par contre Bobby m’a bien cer­ti­fié pour le mag. Moi, c’est le genre de nou­velle qui me récon­forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *