Plage musicale, la musique de votre été

En été, rien ne se passe comme d’habitude sur les télés et radios fran­çaises… Les stars encom­brantes s’en vont bron­zer ailleurs ou écrivent le roman qui les fera paraître intel­los ou tournent un film tel­le­ment drôle que leurs col­lègues jaloux encen­se­ront et, pen­dant ce temps, il se passe des choses bizarres.
Par exemple, hier matin, sur France Inter, Arleston est venu par­ler fan­ta­sy. Évidemment, c’est un peu comme si Bud Spencer venait cau­ser wes­tern mais quand même, j’ai hâte de l’entendre sur France Cul.
Dans le même ordre d’idée, Téléramouille met­tait en avant le pas­sion­né Guillaume Trouillard qui, avec les édi­tions de la Cerise, conti­nue à faire de la BD et de l’image avec une foi de char­bon­nier.

Et j’ai décou­vert une émis­sion radion musi­cale sur France Cul qui me cha­touille agréa­ble­ment les oreilles. Dommage qu’elle ne soit qu’hebdomadaire et esti­vale parce que la pro­gram­ma­tion me plaît bien. Son nom ? Plage musi­cale avec Pierre Siankowski au micro – je découvre qu’il tra­vaille aux Inrocks, ce qui est une faute de goût assez grave à mes yeux (La cou­leur dis­trait le spec­ta­teur) mais je fer­me­rai les yeux pour ouvrir mes oreilles.

Comme je ne sais pas quoi mettre pour habiller ce billet, je mets Billy Idol et son tube Dancing with myself parce que je viens de vision­ner une gen­tille comé­die US (Lolita mal­gré elle, quel titre débile) qui l’utilise. En été, c’est vrai­ment relax sur ce blog…

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Bientôt,on aura droit à des rediff’…

    Arleston ET Sfar,sur Inter;on vit dan­ge­reu­se­ment.

    Il y avait bien Bernard Lenoir,invité de “POP ETC…” de Valli.Mais j’aurai eu beau­coup d’amertume à écou­ter ça.Et pour quoi faire.

    Au mieux,une jolie cerise,sur F.Culture:la voix de Blaise Cendrars dans les grandes tra­ver­sées (1913) rela­tant sa “bat­tle” avec Appollinaire au sujet de poème sur la tour effel.Dangereusement !

    Merci pour Billy Idol;ça m’a rap­pe­lé que je crois bien avoir aimé ça !

    • @julien : tiens, je m’en vais écou­ter ce Pop ETC…. Rien que pour entendre la voix du vieux Bernard.

      On ne pou­vait qu’aimer dans notre jeu­nesse – sauf pour les intellos/hard rockeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *