Yepishin illustre Demykina

Évidemment, je ne sais rien sur Yepishin – à part que c’est un illustrateur/une illustratrice russe qui a travaillé dans les années 70 et pas mieux sur Demykina qui a écrit les textes – mais son travail, très éloigné de ce qui m’attire le regard en général m’a fait penser au trait de Blutch notamment. Un Blutch qui serait apaisé et plein d’images magiques…

Yepishin-03

Yepishin-02

Yepishin-01

D’autres images glanées ici http://www.magiclamp.ru/detki/biblioteka/demikina/demikina_kat.htm – merci à Hector.




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    6 commentaires

    • Répondre février 7, 2014

      julien

      Apaisé,vraiment?Mais,c’est vrai,ces tourments exprimés ne quittent jamais le coeur de l’enfance:et le point de vue de l’enfance.

      C’est trés beau.Yepishin a conservé une naiveté sincère alliée à l’intelligence ou la maturité de son trait.Dessiner comme on aurait voulu le faire,enfant.

      • Répondre février 7, 2014

        Li-An

        Il y a vraiment une ampleur un peu onirique dans ce travail. Ça me plaît vraiment beaucoup.

    • Répondre février 8, 2014

      jérôme

      C’est de la peinture sur verre, si j’ai bien compris l’intitulé sur le site d’origine ?

      (c’est marrant, ça me fait penser à certains boulots actuels faits à la tablette graphique, genre benjamin bachelier)

      (à part ça, pas trouvé grand-chose sur Gennady Yepishin… ça : http://www.alamy.com/search/Yepishin.html

      et ça : http://www.ebay.ca/itm/Valenbek-zaschitnik-malenkih-Russian-Kids-Book-1980-/310712890952

      Apparemment, un artiste oublié…

      • Répondre février 8, 2014

        Li-An

        Je suppose que l’on doit encore trouver des choses côté Russe mais il faut bien creuser.

        Et en effet, ça a l’air d’être peint sur verre.

    • Répondre février 8, 2014

      jérôme

      • Répondre février 8, 2014

        Li-An

        Celle en couleurs est vraiment chouette. J’imagine qu’il ou elle a finit par faire de la peinture.

    Laisser une réponse