Un beau châssis avec George Petty

Je ne suis pas un grand fan des pin-ups. Un peu trop posé pour moi peut-être. Mais j’aime bien en voir de temps en temps en petite quantité. George Petty (1894-1975) est un des créateurs de pin-ups les plus connus et cette série publicitaire frôle le surréalisme d’où sa présence sur ce blog.

tu l'as vue ma grosse clef ?

remarquez les chaussons de danse

à quoi peut servir ce truc ?




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    12 commentaires

    • Répondre mai 24, 2010

      Grospatapouf

      Ah ah ! excellent ! Et la marque « Ridgid » est tout à fait appropriée.

    • Répondre mai 24, 2010

      Li-An

      On se demande à quel point il y a de l’inconscient au travail là-dedans.

    • Répondre mai 24, 2010

      olivier

      Et tous les objets sont chevauchés et rouge sang …

    • Répondre mai 24, 2010

      Li-An

      Des chevaux rouges sang ?

    • Répondre mai 25, 2010

      kris

      La stylisation ds pin-up de Georges Petty laisse deviner des influences de Leyendecker…
      Images surréalistes en effet, vu le lot de symboles sexuels affichés !

    • Répondre mai 25, 2010

      Li-An

      Moi ce sont les chaussons de danse qui me laissent perplexe.

    • Répondre mai 29, 2010

      kris

      J’ai un livre sur la « pin up américaine ». Apparemment Petty affublait ses modèles le plus souvent de chaussons de danse, soit de chaussures à talon.
      Par choix « artistique » j’imagine, à moins que ses modèles ne soient danseuses …..

    • Répondre mai 29, 2010

      Li-An

      Oui, il devait trouver ça sympa.

    • Répondre mai 29, 2010

      Totoche

      C’est pas lui qui est réputé pour ses doigts boudinés ?

    • Répondre mai 29, 2010

      Li-An

      Je ne trouve pas la blague…

    • Répondre mai 31, 2010

      Totoche

      Ben y’en a pas.

    • Répondre mai 31, 2010

      kris

      Les doigts boudinés, c’est Rubens, non ?

    Laisser une réponse