Sidney Sime (Simon Heneage & Henry Ford – Thames and Hudson)

Les amateurs de Sidney Sime n’ont pas trop le choix: il n’existe que deux ouvrages épuisés qui présentent les oeuvres d’un maître de l’Étrange, créateur de monstres plus intrigants qu’effrayants et de Dieux débonnaires. Ce Master of the Mysterious reproduit moyennement 84 illustrations et donne une biographie intéressante de l’artiste. J’ai découvert ainsi ses premiers travaux humoristiques mais l’ouvrage en noir et blanc ne présente quasiment rien du travail de peintre, assez classique, semble-t-il. Quoiqu’il en soit, Sime démontre brillamment que l’abus de substances n’est pas nécessaire pour ouvrir les portes de mondes étranges et merveilleux.

 

police syrienne

mu zaa krk

la fille du dragon




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    18 commentaires

    • Répondre mai 30, 2011

      Julien

      J’imagine combien la vue des originaux est à tomber.Les lumières du premier ,cette foule de nuances!

    • Répondre mai 30, 2011

      Li-An

      Il semblerait que même dans les magazines de l’époque, les repros n’étaient pas terribles. En effet, c’est un sacré boulot. Il travaillait sur bristol grand format.

    • Répondre mai 30, 2011

      olivier

      la deuxieme illustration me rappelle l’univers de  » Moomin  » de Tove Janson :)

    • Répondre mai 30, 2011

      Li-An

      Même école graphique mais pas tout à fait le même univers.

    • Répondre mai 30, 2011

      Julien

      Gravure..?

    • Répondre mai 30, 2011

      Li-An

      Non, il travaillait sur papier, plume, lavis…

    • Répondre mai 30, 2011

      Eric Tao

      Il y a un côté « Dans les villages » dans le premier et « Oncle Lubin » dans le dernier. Je ne connais pas Sime, tu peux nous en dire plus ? On doit pas être loin de Robinson, Rackham et tutti quanti non ?

    • Répondre mai 30, 2011

      Li-An

      J’en avais déjà parlé auparavant mais j’ai oublié de rendre le nom cliquable: http://www.li-an.fr/blog/?s=sidney+sime
      Il a croisé Robinson dans les magazines humoristiques et dans les cercles de Londres. Mais il n’a pas du tout la même côte que Rakham.

    • Répondre mai 31, 2011

      Pas Rick

      C’est même un sacré miroir aux alouettes, Baudelaire nous l’avait bien dit dans « Les Paradis Artificiels », et ce n’est pas un moralisateur qui parle , juste un ancien utilisateur qui en est revenu(sic).
      Sinon, c’est effectivement plutôt réussi. Sais-tu si c’est de la lithographie ?

    • Répondre mai 31, 2011

      Li-An

      D’après ce que j’ai lu il travaillait sur de gigantesques feuilles de bristol à la plume et au pinceau avec de l’encre diluée.

    • Répondre mai 31, 2011

      Pas

      Merci de l’info. Je n’ai lu les coms qu’après avoir posé ma question (je procède souvent ainsi pour garder la fraîcheur de mon intervention, ce qui n’exclue pas l’échange ;)

      • Répondre mai 31, 2011

        Li-An

        Rien de tel qu’un bon échange bien frais :-)

    • Répondre juin 2, 2011

      kris

      La première image est superbe !
      Merci de nous faire découvrir ces trésors, onc’ li-an!

    • Répondre juin 2, 2011

      Li-An

      Et maintenant je vais vous raconter la fabuleuse success story de Joann S…

    • Répondre juin 6, 2011

      dba

      Absolument sublime !

    • Répondre juin 6, 2011

      Li-An

      Bon, je ne vais mettre plus que des trucs sublimes sur ce blog.

    • Répondre juin 6, 2011

      dba

      Bah, c’est déjà un peu beaucoup le cas. J’ai découvert des tas de merveilles depuis que je visite ce haut lieu de la culture ! On se sent tout petits à côté …
      (merci au fait pour le petit mot sur mon blog ;) )

    • Répondre juin 7, 2011

      Li-An

      De rien, de rien…

    Laisser une réponse