Par la fenêtre (Tardi – Christian Desbois éditeur)

couv

Tardi est un génie. Un génie graphique et narratif, cela va sans dire, les difficiles aventures d’Adèle Blanc-Sec démontrant que le scénar n’est pas son fort. Le problème, c’est qu’il privilégie les auteurs bavards. Et que ça cause, et que les bulles prennent toute la case et que ça bavasse. Si on ne rentre pas dans l’histoire, on a une furieuse envie d’ouvrir un roman et c’est dommage parce que le dessin de Tardi, c’est quelque chose. Enfin, quand il ne dessine pas ça à toute berzingue.
Voici donc un recueil consacré à une exposition de peintures de 1996. Tardi s’amuse avec ses différentes thématiques, explore des voies nouvelles et surtout surprend par des couleurs très éloignées de ses gris habituels. Toujours énigmatique, vaguement symbolique mais sans romantisme aucun, des images étonnantes et surprenantes. Dommage que le résultat final ne soit jamais vraiment mis en avant dans ce livre qui privilégie des extraits et les recherches autour des toiles.

tête de veau

culture d'hiver

tardifenetre03




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    23 commentaires

    • Répondre juillet 2, 2008

      Totoche

      Jacques Brel :

      Les fenêtres souvent
      Soupçonnent ces manants
      Qui dorment sur les bancs
      Et parlent l’étranger

      Non je préfère penser
      Qu’une fenêtre fermée
      Ça ne sert qu’à aider
      Les amants à s’aimer

    • Répondre juillet 2, 2008

      Li-An

      Ah ben,Totoche qui a de la fièvre, c’est quelque chose :-)

    • Répondre juillet 2, 2008

      Hobopok

      Cabrel

      Derrière chaque fenêtre
      Des visages se cachent
      Tout le monde est venu
      Voir passer l’homme qui marche

      J’ai rien trouvé pour Sid Vicious.

    • Répondre juillet 2, 2008

      Provisus

      Grand Corps Malade :

      Vu de ma fenêtre, y’a que des bâtiments
      Si j’te disais que je vois de la verdure, tu saurais que je mens
      Et puis pour voir un bout de ciel, faut se pencher franchement

    • Répondre juillet 2, 2008

      Laure

      En voilà une occupation intéressante ;)

      « Les plus beaux voyages se font par la fenêtre. » Daniel Boulanger

    • Répondre juillet 2, 2008

      Li-An

      Dommage que ce ne fut pas un bouquin sur les pissotières, j’aurai bien rigolé…

      « pour fermer la fenêtre de votre programme, cliquez gauche sur la croix en haut à droite » (Robert Microsoft).

    • Répondre juillet 3, 2008

      Boyington

      V. Hugo:
      « Il y a le possible, cette fenêtre du rêve ouverte sur le réel ».

    • Répondre juillet 3, 2008

      Glorb

      En attendant Tardi c’est vraiment chouette. J’avais acheté à l’époque le carnet paru chez jcmenu éditions et qui apparemment a été un bide commercial, c’est pourtant un super bouquin où il se lâche dans tous les sens, ça sort de son travail habituel.

      Et pour lancer le débat, le nouveau burma, fait par un autre que tardi mais genre tardi mais pas vraiment, votre avis ? (ça vaut aussi pour les « nouveaux » pratt)

      Ah et pour la fenêtre heu,

      « She came in through the bathroom window
      Protected by a silver spoon
      But now she sucks her thumb and wanders
      By the banks of her own lagoon »
      (She Came In Through The Bathroom Window, the beatles)

    • Répondre juillet 3, 2008

      Li-An

      Pour le Burma, j’ignore ce que ça vaut mais ça me parait plus cohérent puisque c’est tiré d’un roman. Que ce soit Tardi ou un autre n’a rien de scandaleux (même si reprendre un dessin proche est un peu faux cul). Pour les Pratt, je n’ai jamais eu le courage. C’était Pratt que j’aimais dans Pratt, je ne vois pas pourquoi j’irai chercher autre chose…
      C’était l’avis vachement intéressant de Li-An…

    • Répondre juillet 3, 2008

      Totoche

      Hou la la, keski s’est passé ici ?

      Désolé, je savais pas que c’était si contagieux.

    • Répondre juillet 7, 2008

      Glorb

      pour les burmas, que n’importe qui en fasse ça se tient mais voila le style faux tardi, c’est pas la bonne démarche à mon avis.

    • Répondre juillet 7, 2008

      Li-An

      Ah ben, c’est pas ce que se sont dit les commerciaux de chez Casterman :-)

    • Répondre juillet 7, 2008

      julien

      Oui,sauf que ce cher Emmanuel Moynot(c’était donc lui)se débrouille fort bien,et qu’il a toujours été influencé par Tardi;disons qu’on lui a là peut etre suggéré(ou lui meme)de forcer un peu plus le trait…Non,il a vraiment un style,un ton bien à lui;il a bien digéré sa principale influence.Pour Pratt,on est au delà du style(littéraire et le dessin)et toute reprise n’est qu’un casse-gueule,parce qu’il faudrait avoir eu son cheminement-ceci pour le dessin-sa vie-et voilà pour tout le reste,c’est-à-dire beaucoup.La guerre,un pays,un parcours,fuir,avoir faim,vivre…Que je suis sérieux(chiant,bon d’accord).

    • Répondre juillet 7, 2008

      Li-An

      Et Tardi, il n’a pas de vécu alors ? :-) Comme je n’ai pas lu, je ne dis plus rien…

    • Répondre juillet 7, 2008

      totoche

      Tout à fait d’accord avec Julien (désolé, Glorb ! ) : j’ai « La Nuit de St Germain des Prés » sous les yeux : pas l’ombre d’un doute : c’est du Moynot et pas du faux Tardi !
      Casterman a juste conservé la fiole de Burma, la typo et le style de la couverture pour perdre le moins possible de lecteurs en route …

    • Répondre juillet 7, 2008

      glorb

      oui, Pareil. Les bonnes attentions des commerciaux de Casterman m’ont dissuadé sans que je ne daigne jeter un œil au delà de la couverture.

      Je ne doute pas du talent du monsieur pour autant. C’est beau le formatage de commentaire.

    • Répondre juillet 7, 2008

      Li-An

      Et c’est aussi bavard que du Tardi ?

    • Répondre juillet 7, 2008

      totoche

      Oui, mais que veux-tu, il faut quand même en laisser un peu pour Léo Malet.

      Bon, c’est pas Jacobs non plus.

    • Répondre juillet 7, 2008

      Li-An

      Il faudrait faire des statistiques textes/dessins sur ce genre d’albums…

    • Répondre juillet 8, 2008

      Boyington

      Les tartes, à la fenêtre, c’est plus apétissant ;-) Aux pommes par exemple. N’oubliez pas de manger au moins trois fruits par jour, pour votre santé. On a des nouvelles d’Amandine? « Quelqu’un m’a dit » qu’elle était peut-être « ici-même ». Bon, là je crois qu’il serait temps de se pieuter, avant que ça tourne totalement délire. Bah, pas grave, Li-An va effacer tout ça demain, heu (avec le « h » devant) tout à l’heure en fait.

    • Répondre juillet 8, 2008

      Li-An

      Papy vole sans oxygène…

    • Répondre juillet 8, 2008

      Provisus

      Je pense plutôt qu’il a abusé de l’oxygène…

    • Répondre juillet 8, 2008

      Boyington

      Boahh hé, vous manquez pas d’air.

    Laisser une réponse