Norman Lindsay in Illustration n°27

Norman Lindsay était un peintre australien et vous avez déjà vu son travail ici sur mon blog. Le numéro 27 d’Illustration Magazine fait un petit dossier de 25 pages sur ce prodigieux artiste amoureux fou du nu féminin et fan de pirates. Mais, que vous direz, Illustration Magazine ne s’intéresse-t-il pas qu’aux illustrateurs US ? En effet, et c’est un tour de passe passe qui permet à Louis Irmo de narrer les rapports entre Lindsay et les États Unis (notamment la scène où des caisses entières mal stockées d’oeuvres de Lindsay ont pris feu dans un train). Cela permets de découvrir quelques unes des oeuvres les plus importantes d’un type qui a quitté l’Australie pour échapper à la Justice très morale de son pays. Il faut dire que la bonne santé et le regard flamboyant de ses demoiselles ont de quoi donner des sueurs froides à n’importe quel censeur. J’y retrouve un peu de la vigueur des filles de Frazetta voire de l’oeuvre de Buzzelli.

ce numéro 27 fait la part belle au travail de Rudolph Belarski à la vie étonnante et auteur de remarquables couvertures de pulps et conclue sur une seconde partie d’un dossier sur l’American Academy of Art qui ne passionnera que les passionnés (on verra quand même des études de Gillette Elvgren). Il y a 112 pages et vous pouvez feuilleter ce numéro à l’adresse suivante http://www.illustration-magazine.com/latest27.html




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    6 commentaires

    • Répondre janvier 8, 2010

      olivier

      très chouette !

    • Répondre janvier 8, 2010

      Li-An

      Je savais que ça te plairait :-)

    • Répondre janvier 8, 2010

      Totoche

      Il n’y a plus de BD en ligne ?

    • Répondre janvier 8, 2010

      Li-An

      Manque de temps en ce moment mais c’est prévu.

    • Répondre janvier 9, 2010

      Julien

      Admirable et dans des genres trés différents;y a vraiment lieu d’etre enthousiaste:Composition,matière et style « à-propos »,un trait qui ressent les choses,vibre et posséde autant d’assurance que de vie.Homme et artiste libre.(Le mot « artiste » n’est pas usurpé,non..?)

    • Répondre janvier 9, 2010

      Li-An

      Il y a en effet une liberté que l’on ne retrouve pas souvent même aujourd’hui.

    Laisser une réponse