Moebius fait voyager Hermès

Pour l’amateur de Moebius, ces dernières années sont un peu synonymes d’éloignement avec le Maître. Multipliant les expositions de tableaux à destination de riches collectionneurs, Moebius est de plus en plus sollicité par le grand luxe, la preuve avec cette très belle série réalisée pour Hermès. Comme ces derniers ne sont pas rats, ils vous proposent de récupérer des versions haute définition au format png.

réduction d'effectifs à la Poste

grève à la RATP

mouvements à la SNCF

  • retrouver les neuf images à cette adresse: http://lesailes.hermes.com/fr/fr/, cliquez sur l’image « Voyage d’Hermès » (vers la gauche). Cliquez pour passer d’une image à l’autre, le lien de téléchargement est en bas en blanc (c’est pas super simple, je sais, mais ça se mérite nom d’un petit bandard !).



  • Par

    auteur BD et bavard impénitent. Bio/biblio

      23 commentaires

      • En effet, dans le cadre de l’opération BD de l’été Télérama. Pas géniale cette couv. Oups, j’ai oublié de dire qu’il y a une expo Cartier de prévue avec Moebius.

      • Il y a 20 ans-ce qui nous permettra de constater l’inéluctable vieillissement de notre pomme-Moebius m’avait enchanté avec de contemplatives ill.de pub pour un café Maxw..avec la jeune « Tatiana » en scène…(Elle est bien,hein,mon anecdote!).Pour l’opération bd télérama,de l’audace encore de l’audace!

      • La troisième illustration-Sublime!-évoquerait presque le voyage de Moebius dans les décors-Giraud…Boucq lui doit décidement beaucoup!

      • Malgré le fait que ces dessins reprennent les thématiques d’autres anciens dessins réactualisés , il est toujours stupéfiant de constater cette fraicheur, cette vigueur et cette tenue (perspective, volume ,encrage , couleurs) dans les images …

        Mais je crois que j’enfonce une porte ouverte là :)

      • Quel plaisir de se laisser guider dans cet imaginaire si riche !
        Son dessin est d’une beauté et d’une efficacité (l’expérience et l' »intelligence » lui permettent d’invoquer le meilleur de chaque période/découverte)inégalées.
        Un émérveillement sans cesse renouvelé.
        Il y a Moeb’ et les autres…
        Je fais partie de la secte de ses zélateurs.

      • Jijé avait raison : les progrès d’un dessinateur ont lieu dans sa tête. Moeb’ est l’plus grand (càd celui qui va l’plus loin) parce qu’il n’est pas qu’habile, il a fait un gros travail de recherche intérieure, il a accepté de se perdre… Pour mieux se trouver.
        Dionnet l’disait aussi dans un vieil édito d’Métal, Moeb’ a quelque chose à raconter car il est allé dans ces zones reculées. Et il nous ramène ces pépites.
        @ Li-An : Mais non, n’aie pas peur des sectes, viens goûter au plaisir de l’oubli, du néant…

      • Tudieu, le mode opératoire pour accéder aux images sur le site hermès avait pourtant l’air clair, mais je n’arrive pas à voir l’image suivante(???)

      • Non non ne dites rien , c’est l’apparition du flacon quand on survole la pastille qui m’avait troublé, j’ai tout vu et c’est bien beau !!!

      • ah, j’avais raté celui-là.
        les dégradés sont (c’est assez rare pour être signalé) vraiment réussis. Je me demande si c’est lui-même qui colorise ses dernières planches ?

      • Su les inside moebius, il y a des guests à la couleur. Ceci étant dit d’un tome à l’autre le soin appliqué est très variable. ;)

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *