Kupka – vers des temps nouveaux (Réunion des Musées Nationaux)

coup de soleil à l'envers

J’ai déjà parlé de Kupka sur ce blog mais je suis loin d’avoir épuisé le sujet. Voilà donc un très riche catalogue consacré à son œuvre figurative suite à une exposition de 2002 à Orsay que je n’ai malheureusement pas vue. On y suit, par thème, son travail de peintre illuminé et d’illustrateur engagé (de livres, de revues) avec comme sous entendu, les germes de son travail. On ne sait pas trop où donner de la tête vu l’exhaustivité du livre mais la contrepartie, ce sont des images tendances vignettes. Ce monde n’est pas parfait…

un peu de fantasy

divinités en vrac

kupka-nouveau2




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    10 commentaires

    • Répondre mars 18, 2009

      Raymond

      J’avoue ne pas connaître, mais ça donne envie ;-)

    • Répondre mars 18, 2009

      Li-An

      Alors que c’est un des premiers peintres non figuratifs, l’Histoire a eu du mal à retenir son nom du fait de son refus d’être associé à une quelconque école.

    • Répondre mars 18, 2009

      julien

      Le probleme de la dilettante…Sauf pour Kupka lui m^me,libre et qui n’a pas du se sentir tourner en rond;merci de cet éclairage!

    • Répondre mars 18, 2009

      Li-An

      Je crois qu’il n’avait surtout pas envie d’être à l’ombre de noms plus médiatiques (ne citons personne) alors qu’il savait que son travail ne devait rien aux autres (dans « La main coupée » que j’ai chroniqué par là).

    • Répondre mars 19, 2009

      Totoche

      J’avais vu l’expo. (On m’avait dit qu’il y aurait des filles à poil).

      • Répondre mars 19, 2009

        Li-An

        Je pense que tu n’as pas été déçu :-)

    • Répondre avril 11, 2009

      Pierre

      Je n’avais pas acheté ce catalogue à l’époque parce que j’avais trouvé que les dessins qui m’avaient le plus intéressés n’étaient pas reproduits ou bien alors en tout petit. Du coup je ne parviens pas à retrouver le titre d’une série que j’aimerais revoir: c’était de petites estampes en noir et blanc à thème mythologique, graphiquement à mi-chemin entre le réalisme de l’homme et la terre et le cantique des cantiques, manifestant un effort de schématisation … Or les Lysistratè, Érinnyes, et autres Prometheus m’ont l’air d’être en couleurs. Mais peut-être s’agissait-il de premiers états ?

      Quelqu’un à une idée ?

    • Répondre avril 11, 2009

      Li-An

      Je pense que tu parles des illustrations tirées de L’Homme de la Terre d’Élisée Reclus qui sont en noir et blanc. Comme je n’arrive pas mettre la main sur ce !%&? de bouquin, je ne peux pas scanner ça.

    • Répondre mars 16, 2013

      Pierre

      Je suis tombé là dessus l’autre jour (en recherchant des dessins de Al Szekely):

      http://artnuderot.blogspot.fr/search/label/*Kupka%20Franti%C5%A1ek%20%28Francois%29

      • Répondre mars 17, 2013

        Li-An

        @Pierre: oui, je suis tombé dessus aussi au cours d’une recherche aussi. Superbe et ça donne envie d’en voir plus.

    Laisser une réponse