¡Historietas Perversas!

Si on me demande un jour à quoi sert Internet, la réponse est sous vos yeux et je ne peux pas attendre lundi pour vous la donner… Des couvertures de magazines mexicains pour adultes avec sexe, violence et encore sexe, réalisées par des types fans de Frazetta, que voulez-vous de plus ?

De la dynamite, bébé

trop macho

c'est qui votre tailleur ?

Ces images sont dûes en grande partie à un certain Oscar Bazaldua mais il n’y a pas plus de précision.




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    40 commentaires

    • Répondre janvier 3, 2009

      raoul

      on se croirait revenu au bon temps des petits formats elvifrance sam bot et compagnie.

    • Répondre janvier 3, 2009

      raoul

      ou est passé mon gravatar?

      • Répondre janvier 3, 2009

        Li-An

        C’est parce que tu t’es planté dans ton adresse email gros malin…
        J’étais sûr que tu serais le premier à réagir à cette overdose de sadisme à gros seins.

    • Répondre janvier 3, 2009

      Mann

      Arf ! La deuxième fait penser à Gotlib.

    • Répondre janvier 3, 2009

      urbatrof

      ah, tiens…. je reviens sur le blog de Li-An…

    • Répondre janvier 3, 2009

      raoul

      c’est pas faux!

    • Répondre janvier 3, 2009

      Totoche

      éh, oh ! Mes plates-bandes ! ;-) , :-) et :-)))
      En tous cas , ça a l’air intéressant.

    • Répondre janvier 3, 2009

      Raymond

      Amusantes couvertures mais … comme c’est dommage ! On voudrait découvrir l’intérieur du magazine (non non non, je ne suis pas un vieux pervers !)

    • Répondre janvier 3, 2009

      Li-An

      @Mann : le fabricant de flippers ?

      @urbatrof : un peu obscur ce commentaire :-)

      @Raymond : oui, j’ai été frustré aussi. Mais je pense que l’intérieur doit être moins « soigné » voire encore plus frustre :-)

      Ce qui est étonnant c’est qu’il y ait des séries westerns mais « modernisées ». Ça donne des idées :-)

    • Répondre janvier 3, 2009

      Totoche

      Il existe un numéro spécial de The Imp, de Daniel K. Raeburn, consacré à ces « mauvaises bandes dessinées ».
      Ça n’a tellement intéressé personne que le gars a dû fermer boutique !
      J’avais trouvé ça à Angoulême l’an dernier, chez les indépendants (au fond de la tente, à gauche, juste en face des Franco-Argentins de Ex Abruto.!

      http://en.wikipedia.org/wiki/The_Imp_(zine)

    • Répondre janvier 3, 2009

      julien

      hye Pepito!Et bien,au moins,y font pas dans la nuance…Mais ça me fait froid dans le dos de penser aux jeunes boutonneux d’alors,bavant devant ne fut-ce qu’une Natacha en gros plan…Affreuse adolescence;

    • Répondre janvier 3, 2009

      Li-An

      Je crois que dans cette période tout est bon pour fantasmer. C’est la Nature, ce n’est pas sale…

    • Répondre janvier 3, 2009

      Totoche

      Mouais, les ados de maintenant ont Step up love story au lieu de Natacha-latex…
      Je les plains… Ah la la… Pauvre France ! ;-)

    • Répondre janvier 3, 2009

      vasco

      Hé bé ! Mucha Buena trucmucha du bœuf et de la meuf !

    • Répondre janvier 4, 2009

      Boyington

      • (Urbatrof a peut-être voulu dire « Grosnibs »…)
    • Répondre janvier 4, 2009

      urbatrof

      ce que j’ai voulu dire par là, c’est que Li-An a toujours des arguments pour qu’on suive son blog au cas où on s’en éloignerai un peu trop….

    • Répondre janvier 4, 2009

      Li-An

      @Totoche : nous au moins on fantasmait sur des choses gluantes et innommables. Quoique mon fiston ne se soit jamais penché sur le cas Step up.

      @vasco : pas mieux…

      @urbatrof : oui, c’est un plan soigneusement étudié…

    • Répondre janvier 4, 2009

      Mann

      @Li-An : de flippers ?

    • Répondre janvier 4, 2009

      Hobopok

      @Li-An : moi aussi j’ai connu plus d’un rustre un peu fruste.

    • Répondre janvier 4, 2009

      Li-An

      @Hobopok : j’ai fait une faute d’orthographe quelque part ?

      @Mann : http://bagowil.free.fr/flipper/gottlieb.htm

    • Répondre janvier 4, 2009

      Boyington

      Ouais, ben Gottlieb aurait pu s’appeler Grosnibs. Enfin, ce que j’en dis…

    • Répondre janvier 4, 2009

      Mann

      Hé hé :)
      J’aime bien « Solar City » et « Canada Dry »…
      Li-An, tu es flipperophile ?

    • Répondre janvier 4, 2009

      Itomi

      Haaaa ! Les petits formats mexicains … perso, je préféré la familia Burón :)

    • Répondre janvier 5, 2009

      Totoche

      Non, rien.

    • Répondre janvier 5, 2009

      Raymond

      Je découvre le post de Totoche qui évoque The Imp, l’un des meilleurs fanzines du monde (le numéro consacré à Chris Ware est excellent). Je suis intrigué qu’un numéro ait pu être consacré aux Historietas Perversas !!

      Un doute me saisit … il y aurait quelque chose de bien dans ces fascicules ???

    • Répondre janvier 5, 2009

      Li-An

      @Totoche : ah oui, mon antispam n’a pas aimé ton pourtant très instructif commentaire, Totoche.

      @Mann : non, je ne fais pas ça avec des dauphins ! (je t’ai vu sourire, Totoche). J’aime bien les flippers mais je n’ai pas passé mon adolescence à claquer mon argent dans les troquets, je suis donc un amateur occasionnel peu doué.

    • Répondre janvier 5, 2009

      Li-An

      @Raymond : c’est sûr que tout de suite ça fait plus sérieux. Je pense que le créateur du fanzine était surtout éclectique dans ses goûts :-) Seul Totoche peut nous en dire plus…

    • Répondre janvier 5, 2009

      Totoche

      @Raymond : Non, pourquoi ?

    • Répondre janvier 5, 2009

      Li-An

      T’as pas honte de nous casser nos beaux fantasmes comme ça, méchant Totoche ?

    • Répondre janvier 5, 2009

      Raymond

      Tu veux dire, cher Totoche, qu’il ne peut y avoir la moindre excuse d’ordre culturel si l’on s’intéresse à cette amusante revue mexicaine ?

      Soupir … ;-)

    • Répondre janvier 5, 2009

      hippolyte

      Oscar Bazalduan : Enfin une bonne idée d’expo pour Angoulême qui nous changerait des trucs artys, de la bd décomplexée quoi !

    • Répondre janvier 5, 2009

      hippolyte

      en tous cas le tome 3 du sourire du clown a l’air bien meilleur que les deux premiers

    • Répondre janvier 5, 2009

      julien

      ça change des filles de Blutch…Mais on va me trouver hypocrite(à tort!)C’est pas Malik qui avait un peu ce style maniéré,outrancié et efficace du temps d’Archie Cash(qui fit un tabac,comme bd belge,au Mexique)?

    • Répondre janvier 5, 2009

      Li-An

      @hippolyte : oui, au moins le grand public « masculin » aurait une bonne raison de faire la queue (hum). Qu’est-ce que c’est que cette histoire de sourire du clown ?

      @julien : ben Mexique + belle pépé peut donner du Malik. C’est vrai que l’on retrouvait cette espèce de moiteur. Mais il n’y avait pas cette évidence et ce côté coup de poing chez Malik (ou alors dans Cupidon ? Ah ah).

    • Répondre janvier 5, 2009

      Totoche

      Pour moi, Belle pépé + Mexique = Chihuahua Pearl à tout jamais (encore un fantasme d’ado boutonneux !)
      Le dessin des pages internes de ces historietas mexicaines est, hélas, loin d’atteindre la « qualité » de ces couvertures kitchissimes, superbes de vulgarité.

    • Répondre janvier 5, 2009

      Li-An

      Ah, le seul spécialiste que nous ayons sous la main a donné son verdict… Mais je m’en doutais un peu :-)

    • Répondre avril 29, 2010

      kris

      Des dessinateurs plagieurs de frazetta, je dirais plutôt.
      Mais le resultat est bien sympathique.
      J’aime bien « dynamite jane »….

    • Répondre avril 29, 2010

      Li-An

      Très inspirés, c’est sûr mais on n’est plus dans le plagiat puisque les thèmes sont éloignés et l’esprit assez.

    • Répondre avril 29, 2010

      kris

      Je pensais plus a des citations graphiques comme pour Dynamite jane ce genre de dessin :
      http://www.tarzan.org/art/ffeb22.jpg

      et pour le deuxieme ce genre là :

      http://1.bp.blogspot.com/_zMsg9U8UoyM/RfLPRb9TmlI/AAAAAAAAAGY/4GcrVLvTpUw/s400/frazetta.jpg

      Ton deuxième billet sur ces illustrations mexicaines renvoie sur un book ou les citations ou emprunts graphiques sont en fait rares.
      On peut donc parler, et avec talent, d’inspiration, surtout pour des boulots anciens….

    • Répondre avril 29, 2010

      Li-An

      C’est évident que c’est un fan de Frazetta et le catcheur sur sa vague renvoie à la Sorcière célèbre par exemple. Mais ce n’est pas que ça :-)

    Laisser une réponse