Evgeny Shukaev, un pilier de Krokodil

Je suis tombé sur le travail d’Evgeny Shukaev (1932-1988) en suivant la piste de Soyfertis. Sur le moment, j’ai poussé un grand cri en pensant « une autre facette du travail de Soyfertis ». Plus franche, plus riche dans les couleurs, plus légère dans l’esprit. Ce n’était pas lui mais son confrère de Krokodil Shukaev. Il faut dire que sur les images découvertes, on peut deviner un cousinage dans le trait. Mais là où Soyfertis représente le petit peuple dans sa vie quotidienne en cherchant la forme et le trait, Shukaev injecte une joliesse qui le pousse à représenter les jeunes gens et les jeunes filles d’une « nouvelle bourgeoisie ». Je suis persuadé qu’il devait être plus populaire que son confrère.

shukaev-07

shukaev-09

shukaev-19

shukaev-22

shukaev-28

shukaev-34

shukaev-35

Il est encore plus compliqué de trouver des images de Shukaev qui ne semble pas avoir eu l’honneur d’ouvrages sur son travail. Il a toutefois illustré un Alice in Wonderland.




  • 4 commentaires

    • Je comprends qu’il n’y ait aucun commentaire:je suis moi-même sans voix.
      Ligne gracieuse,détendue;c’est la beauté dans ses airs les plus sensuels.(faut bien dire que’qu’chose)
      Merci!

      • Oui, il faut dire quelque chose pour nourrir l’auteur du blog :-) Ça a moins inspiré après Soyfertis visiblement.

        • C’est une autre génération,et probablement accompagnée d’une culture forte mais nourrie d’influences autres je suppose;il traduit déjà une autre époque,une possible rupture (ou l’envie de se démarquer tout simplement?).
          Comme pour Soyfertis,j’en apprécie fort cette idée de « mouvement »,une force lente qui crée un étrange dynamisme,
          un éclat certain dans ces quelques dessins.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *