E. Migounov

E. Migounov est un illustrateur russe qui a travaillé pour la jeunesse dans les années 60 et je n’en sais pas plus.

E.Migunov_07




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    10 commentaires

    • Répondre août 19, 2012

      Tororo

      Tiens, ça n’attire pas beaucoup de commentaires, c’est pourtant mignon comme tout? Ça fait un peu penser à Calvo, cette façon bonhomme de représenter les outils et les mécanismes. Ça et le travail de la couleur.

      • Répondre août 19, 2012

        Li-An

        @Tororo: ah oui, il y a un côté Calvo, je ne l’avais pas capté tout de suite, dans la gestion des masses et de l’espace aussi.

        Quant aux commentaires, éh bien, heureusement qu’il y a Julien qui reste fidèle au poste :-)

    • Répondre septembre 1, 2012

      Totoche

      Charmant ! Ce Migounov n’aurait pas dénoté dans les pages de Spirou. Un petit côté Séverin, par moment aussi, dans la grâce du dessin.
      Je n’ai hélas rien sur lui dans mon encyclopédie.

      • Répondre septembre 1, 2012

        Li-An

        @Totoche: il a l’air bien sympa le dessin animé. Je vais explorer les liens… Je trouve qu’il y a presque un côté Dany. Mais qui a inspiré Dany ?

    • Répondre septembre 1, 2012

      Totoche

      • Répondre septembre 3, 2012

        Totoche

        @Totoche:
        Euuuuh… Mittéï ? Greg ? ??? :)

        Préviens-nous si tu trouves le dessin animé.

    • Répondre septembre 1, 2012

      Totoche

    • Répondre septembre 1, 2012

      Tororo

      Wow! Bravo Totoche. Apparemment, il a été prolifique pendant ses quelque soixante ans de carrière, et ce qu’on peut voir sur le net n’est que la partie émergée de l’iceberg.

    • Répondre mars 29, 2014

      J-C Lavigne

      Une bien jolie découverte, il doit y avoir encore beaucoup à découvrir chez les illustrateurs de l’est. On pense tout de suite à Calvo et aux outils anthropomorphes dans « Rosalie » mais aussi à Ray Lambert qui a usé du même procédé, sans doute une certaine universalité de l’inspiration dans l’imagerie enfantine. Merci pour les liens, la bonne idée était de faire les recherches en russe !

      • Répondre mars 29, 2014

        Li-An

        Je ne connaissais même pas le nom de Ray Lambert. Vous n’avez pas honte de m’obliger à aller faire des recherches sur Gogol ?
        Pour ce qui est des illustrateurs russes, il y en a en effet une pléthore qui ont surtout travaillé pour l’édition jeunesse – moins de risque politique – et rappelons nous le magazine Krokodil – ah ben zut, Krokodil c’est maintenant une drogue qui fait des ravages en Russie.

    Laisser une réponse