Beuville (éditions Charrette)

Deux livres consacrés à Beuville en moins d’un an, c’est plutôt inespéré. Après le petit livre conceptuel de Gargantua, les éditions Charrette proposent un livre plus épais mais pas beaucoup plus grand (23,5 cm * 16 cm) en noir et blanc et or. Le livre reprend des illustrations réalisés par Beuville pour différents livres (10 au total) plus des recherches pour les illustrations en question et des extraits de ses carnets de croquis. Kokor signe la préface.
Les fans de Beuville vont se précipiter, les autres seront peut-être moins enthousiastes. Le petit format ne rend pas complètement justice au travail du grand artiste et, malheureusement, on ne peut pas admirer les couleurs. Autant dire que je suis mi figue mi raisin. Après le Gargantua qui avait ouvert l’appétit, on en est encore à l’entrée. J’attends le plat de résistance avec une certaine angoisse: on ne peut pas reprocher aux petits éditeurs de faire avec leur moyen et du mieux qu’ils peuvent (la maquette du livre est très belle) mais je me demande si on verra un jour un vrai grand livre sur Beuville.
Quoiqu’il en soit, si vous êtes intéressé, il faudra vous presser: le livre est épuisé à la distribution.

Voltaire et le char volant

Stevenson et ses crobards

Louÿs le Premier

Les éditions Charrette précisent quelques points forts éclairants sur le livre qui permettent de relativiser mes commentaires. Et vous pouvez préparer votre voyage à St Malo à l’automne puisqu’on pourra y voir des originaux (je tâcherai de faire le déplacement).




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    18 commentaires

    • Répondre juin 19, 2011

      Julien

      Commandé!

    • Répondre juin 19, 2011

      Li-An

      Oula, si tu viens de commander, ça va être chaud. Il vaut mieux que tu cherches des librairies qui l’ont déjà reçu.

    • Répondre juin 19, 2011

      jérôme

      Y a une librairie qui en vend des exemplaires via amazon… Je ne sais pas combien d’exemplaires sont en stock mais j’en ai acheté par ce biais.

    • Répondre juin 19, 2011

      Li-An

      Il parait que la FNAC en ligne en avait quelques exemplaires aussi.

    • Répondre juin 19, 2011

      Julien

      Non,non,commandé il y a Deux bonnes semaines.(Je suis pris d’angoisses).Bravo aux gens de chez CHARRETTE;une fois de plus!(Mon angoisse ne se dissipera pas;J’avais repéré sa date de sortie pour le 18 Juin…)

    • Répondre juin 19, 2011

      Li-An

      Ah oui… Deux semaines :-)

    • Répondre juin 20, 2011

      Julien

      ooOoo Ironie…
      (Surtout sur le dos d’un gars qui n’aura pas ses exemplaires)

    • Répondre juin 20, 2011

      Li-An

      Tu peux commencer à envoyer des lettres interrogatives au revendeur…

    • Répondre juin 21, 2011

      charrette

      Bonjour,

      Merci pour l’article.
      Tu ne seras pas surpris mais nous ne sommes pas totalement en accord avec ton point de vue.
      Nous avons souhaité y répondre sur le blog des éditions Charrette.

      Merci d’avoir donné ton avis franc et sincère. C’est très important pour nous.

      Julien -> Je n’ai pas encore le listing avec l’adresse des librairies. Je dois le recevoir début juillet. Une information : fnac.com a pris 30 exemplaires de l’ouvrage.

      • Répondre juin 21, 2011

        Li-An

        J’espère bien que vous n’êtes pas d’accord avec mon avis de ptite tête ! :-)

        Ah zut, j’avais pris ma règle pour mesurer :-) Je rajoute un lien dans mon billet vers vos précisions qui sont importantes (notamment sur la taille des originaux, je m’étais en effet posé la question). Merci de ne pas m’avoir agoni d’injures :-)

    • Répondre juin 21, 2011

      Totoche

      Excusez ma naïveté : Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ce que signifie « épuisé à la distribution » ? D’avance merci.

    • Répondre juin 21, 2011

      charrette

      Totoche -> un éditeur imprime une quantité d’ouvrage. Le diffuseur fait une mise en place chez les librairies. Lorsque la mise en place est totale (c’est à dire que tous les livres sont dans les librairies), le livre est épuisé à la distribution. Durant 3 mois, le livre ne pourra pas être commandé. Si le livre fonctionne, il sera épuisé tout court… si le livre ne trouve pas acheteur, le livre est retourné chez le distributeur.. et peut de nouveau être commandé.

      Pour la couverture, nous avons utilisé un papier de création. C’est un papier que l’on doit commander… et nous n’avions pas anticipé le succès de la mise en place. Nous n’avons pas pu tirer plus…

      Li-An -> ce n’est qu’un livre… faut pas déconner!

    • Répondre juin 21, 2011

      Li-An

      Ah oui, mais c’est votre livre :-)

    • Répondre juin 21, 2011

      Totoche

      Merci M. Charrette.

    • Répondre juin 21, 2011

      charrette

      de rien Totoche !

    • Répondre juin 22, 2011

      Julien

      Oui,merci à Monsieur Charrette!(Je paniquais,moi!)
      Le programme-Beuville est…Enthousiasmant!(Vous avez rien contre Gloesner?)C’est vrai que c’est important un livre;son aboutissement.J’espère vivement son succés.

    • Répondre juin 30, 2011

      Bardamor

      J’aime pas trop ce genre de bouquin qui fait trop « objet-culte ». Pourquoi ne pas rééditer directement un ouvrage illustré par Beuville ? Il n’a pas fait que des trucs cucul-la praline comme Pierre Louÿs.

      • Répondre juin 30, 2011

        Li-An

        Oui, mais comme il y 10 illustrations max par livre, ça va intéresser qui ? Les amateurs du livre ou les amateurs de Beuville ? Quand on est éditeur, il faut faire des choix. Après, vous avez le droit de ne pas être content, hein…

    Laisser une réponse