Mort de Jack Vance

J’ai appris hier le décès de Jack Vance, à l’âge vénérable de bientôt 97 ans. Je ne vais pas rappeler ici l’importance qu’il a eu dans ma vie de lecteur et d’auteur puisque j’ai passé dix ans à dessiner les aventures d’Adam Reith. Je ne l’ai jamais rencontré personnellement mais il semblerait que c’était un type bien avec une forte personnalité, un auteur toujours apprécié par les jeunes générations et modeste sur son oeuvre. J’ai lu presque tout ce qui a été publié en français – je dis presque parce qu’il doit me manquer quelques nouvelles – mais il y a encore pléthore d’ouvrages purement anglo-saxons et même une série télé dont j’ignore tout. Il faudra quand même que j’essaie son polar tahitien The Deadly Isles.

En petit hommage, une des couvertures réalisées pour les versions numériques de ses livres en vente sur le site géré par son fils http://www.jackvance.com/, celle-ci destinée à Rhialto le Magnifique.

rhialto-couv-num-site




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    4 commentaires

    • Répondre juin 1, 2013

      Lorhkan

      Une triste nouvelle, alors que je suis en train de lire « La Terre mourante »…

      • Répondre juin 1, 2013

        Li-An

        @Lorhkan: il continue à vivre dans ses livres. Place à la jeunesse :-) et je ne pense pas qu’il aurait aimé qu’on s’apitoie sur son sort.

    • Répondre juin 2, 2013

      julien

      Pudeur et beauté de cet hommage.

      • Répondre juin 2, 2013

        Li-An

        @julien: tu exagères un peu, Julien. Je dirai juste hommage minimal par manque d’inspiration.

    Laisser une réponse

    vanir-exsolve