La planète des chats (Wasterlain – Spirou )

priorité à droite En 1980, le beau magazine Spirou publie des tas de choses formidables (comme un courrier du petit Serge Huo Chao Si) et notamment une aventure du docteur Poche embarqué dans l’espace à l’intérieur d’une moissonneuse batteuse bidouillée par des petits surdoués. Le début ressemble à du Cycle de Tschaï et rarement Wasterlain a été aussi en forme. La planète atteinte par nos amis est habitée par chats et chiens intelligents qui sont en pleine guerre de Cent Ans. Complots, rebondissement, batailles, c’est terriblement vivant et toujours aussi jouissif à lire (les personnages animaux sont particulièrement bien croqués et montrent l’étendue du talent animalier de Wasterlain).

et la lumière fut

le feu aux fesses




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    25 commentaires

    • Répondre mai 8, 2009

      julien

      Marc Wasterlain m’évoque certains musiciens:Où et comment ont-ils pu s’égarer ainsi;autant..?Là,il avait une sorte de grace qui lui permettait avec son travail,son talent de faire vivre chacun de ses personnages avec une force d’évocation admirable;ces enfants du tout début de cette histoire:Angoisse finement suggérée,teintée d’une sourde mélancolie;Macherot parlait-cela vaut pour Wasterlain-de son ambition,la plus belle:Dessiner aujourd’hui comme il aurait aimé le faire à l’age de 10 ans,avec ce m^me regard;cette approche mélée de candeur,de fraicheur et de pertinence.
      J’aimais beaucoup l’art de jouer avec le feuilleton chez Wasterlain-ici en 1980,dans les deux premiers Jeannette Pointu aussi,1982-83-les bandeaux-titres dessinés et redessinés,un petit résumé de l’auteur,des titres pour chaque page,le « à suivre » accompagné d’une annonce-titre…L’état de grace,ça ne dure pas;mais j’aimerai beaucoup que Wasterlain nous surprenne de nouveau,avec cette « patte »-là qui m’a marqué au fer rouge;
      A quand les lettres du petit Jean-Michel,dans Spirou,adaptées en bande dessinée?

    • Répondre mai 8, 2009

      Li-An

      Je n’ai lu aucune interview de Wasterlain. Ça aurait été intéressant de poser la question mais franchement, c’est difficile de dire à quelqu’un « Comment ça se fait que ça soit aussi moins bien ? ». Peut-être que l’absence de vraie reconnaissance publique l’a un peu miné comme Macherot à son époque.
      Ce qui m’a toujours frappé chez Wasterlain, c’est qu’il avait de fortes ambitions graphiques et qu’il a laissé filer à un moment pour aller plus vite.

    • Répondre mai 8, 2009

      Jean-no

      Pourquoi commences-tu par « en 2000″ ? Lapot compris.
      Grand souvenir en tout cas, excellente époque de Spirou quoiqu’en disent certains qui prétendent que la bonne époque c’était dix ans plus tôt.
      J’ai lu pas mal de Jeannette Pointu y compris récents (mais ils ne sont plus trop distribués depuis des années) et il me semble qu’il y a toujours quelque chose de bien là dedans. C’est moins fantaisiste que Docteur Poche car l’auteur veut parler de sujets sérieux (écologie, liberté,…), mais au fond ça n’est pas mal. Par contre les derniers Docteur Poche, chez Casterman, étaient vraiment en dessous de la série d’origine.
      Ça vaudrait le coup de relire toute l’oeuvre du bonhomme, un jour.

    • Répondre mai 8, 2009

      julien

      Mais il existe des dessinateurs qui,fondamentalement,n’aiment plus dessiner,ou n’ont jamais trop aimé cela malgré leurs capacités,leur personnalité…On projette sur eux notre propre admiration pour un style;dans un entretien de 1986,Wasterlain admet qu’il mentait quand,à ses débuts,il avouait une certaine facilité,une rapidité comme Morris par exemple;et au contraire de reconnaitre combien ça lui est pénible.Passer sa vie en s’astreignant au rythmes et aux containtes de la planche,lui est peut etre devenu insupportable;et,hélas pour lui,pour nous,son avidité d’écriture,de sujets divers(pour J.Pointu:Mars,les femmes-girafes,…)et son gout d’approfondir ses sujets lui ont fait oublié que la B.D. est avant tout raconter une histoire plutot qu’enseigner de long en large,et que le dessin n’est en rien une phase négligeable,un simple outil.Qu’est-ce qu’il en penses vraiment..?Pour la reconnaissance,ma petite théorie serait que le public était là,enthousiaste;mais que sincérement l’éditeur n’y croyait pas vraiment(25 000 exemplaires en moyenne en 1983-85 pour le tirage).L’auteur veut bien que le courrier le salue chaleureusement mais ça ne suffit quand meme pas(Mais pourquoi n’a t’il pas été voir ailleurs lui qui s’en plaignait,désabusé..?!)

    • Répondre mai 8, 2009

      Li-An

      Oups, bien vu Jean-No, c’était en 1980, je corrige.
      Les Poche chez Casterman visait un public TRÈÈÈÈÈs jeune et ça ne volait pas haut (arf arf). Jeannette Pointu était une série très ambitieuse mais Dupuis a imposé des choses et en fin de compte Wasterlain s’en est désintéressé (finalement j’ai dû lire une interview). 10 ans plus tôt c’étaient les années 70 et ça ne volait pas super haut chez Spirou à part les couv complétées par Franquin :-)

    • Répondre mai 8, 2009

      julien

      Je rectifie:Le tirage de Wasterlain(ex. »Le petit singe qui faisait des manières »)n’était pas de 25 0000 MAIS DE 12 000 exemplaires.Pour Jeannette Pointu,M.Wasterlain confirme que la série a peu à peu perdu ses ambitions par une volonté conjointe de son éditeur et le rédac.chef d’alors de Spirou,souhaitant des histoires courtes,avec l’objectif à peine masqué d’arreter la série;Au coeur des années 80,Dupuis demandait déjà-à Wasterlain et d’autres auteurs dans le meme cas de figure-de choisir entre Jeannette Pointu et Poche(P.Deliège connu le meme « choix »,la pratique de la pré-retraite exista bel et bien pour d’autres;on s’égare.)
      Wasterlain fit un Remake de sa « planète » pour Bayard-presse,à la demande de J.C.Forest(« La machine perplexe »)s’avouant peu convaincu de la fin du récit originel.

    • Répondre mai 8, 2009

      Li-An

      @julien : il faudra que je fasse un billet pour La machine perplexe que j’aime bien (je suis assez fan de son travail fantaisiste, moins de Pointu qui lorgne plus vers Hergé).
      Je pense que la plupart des auteurs Dupuis de l’époque étaient dans une logique d’édition « familiale ». On travaillait pour un journal et aller voir ailleurs c’était trahir d’une certaine manière. Il a fallut. Et comme Wasterlain a plutôt fait une BD pour jeunesse, Spirou semblait être le meilleur lieu pour s’exprimer même si c’était difficile. Pour aller voir ailleurs, il aurait fallut partir sur une BD plus adulte. Et il est Belge, si je ne m’abuse ?

    • Répondre mai 8, 2009

      Raymond

      Il me semble que c’est l’évolution progressive de Wasterlain vers un style sérieux et des préoccupations adultes (voir politiques) qui lui a enlevé son charme. « La planète des chats » est encore imprégnée de l’influence de Peyo et d’un certain classicisme naïf. C’est sa meilleure période.

    • Répondre mai 8, 2009

      Li-An

      J’ai quand même un bon souvenir du premier Pointu (Le dragon vert si je ne me trompe) ou de celui vers Mars.

    • Répondre mai 11, 2009

      Totoche

      Yukulélé ?

    • Répondre mai 11, 2009

      Li-An

      Mission sur Mars.

    • Répondre novembre 20, 2009

      Julien

      O joie.Je vous apporte bonnes nouvelles:Le premier volume d’une intégrale WASTERLAIN paraitra le 19 février 2010,avec le DOCTEUR POCHE.Avec un peu de bonheur,les couleurs auront été refaites,et ainsi L ILE DES HOMMES PAPILLONS connaitra une édition décente…Bon,ben ,voilà(Chez DUPUIS)

    • Répondre novembre 20, 2009

      Li-An

      Bon, ben on va attendre ça avec intérêt.

    • Répondre mars 12, 2010

      Julien

      Et l’ami Wasterlain est l’invité d’ A PLUS D’UN TITRE,France Culture,cet aprés-midi(16h00).

    • Répondre mars 12, 2010

      Li-An

      Oh, je suis curieux d’écouter ça. Merci pour l’info Julien.

    • Répondre mars 12, 2010

      Julien

      Argh!Mauvaise surprise:C’est Michel Onfray qui était de la partie pour une bd sur…Nietzsche.Invitation prévue le 19 mars.
      J’imagine que Wasterlain sera donc programmé vendredi prochain..?

    • Répondre mars 12, 2010

      Li-An

      Ben, sur Nietzsche. Et pourquoi pas Gauguin ??? Les gens sont fous.

    • Répondre mars 19, 2010

      Julien

      OUI!Enfin!Ben,voilà l’émission de Tewfik Hakem-citée plus haut-a bien été consacré,ce jour,au Docteur Poche…Y a Wasterlain(au bigophone)et un monsieur Zeller pour parler de tout cela…Podcast,France Culture,etc… »Allez-y! »

    • Répondre mars 20, 2010

      Li-An

      Ah très bien :-) – le Nietszche ne m’a pas convaincu au feuilletage…

    • Répondre mars 21, 2010

      Totoche

      Youpi ! Le Mr Zeller annonce une intégrale Attila, le toutou de Derib et Rosy.

    • Répondre mars 21, 2010

      Julien

      ça se dit encore…Bigophone..?A quand l’intégrale Macherot,Deliège CHEZ Dupuis..?Et je ne parle pas des promesses-larmes-chaudes d’il y a 9 ans autour de Michel Crespin.(et ben si.)

    • Répondre mars 21, 2010

      Totoche

      Chez Dupuis, je ne sais pas, mais après celle consacrée aux Krostons, Hibou annonce une intégrale Bobo.

    • Répondre mars 21, 2010

      Li-An

      Les petites séries n’intéressent pas Dupuis en ce moment. De toute manière, les droits doivent être revenus à la famille puisque pas de réédition depuis longtemps.

    • Répondre janvier 13, 2013

      julien

      Pour les amateurs de bonne grosse nostalgie,trés nostalgieuse;du rythme,du docu-fiction,des témoignages bien coupés,et des miettes d’archives.Mais la nostalgie peut effacer tout ça:
      http://www.dailymotion.com/video/xwpdog_spirou-l-aventure-humoristique_creation#.UPK7tOSUKuK

      • Répondre janvier 13, 2013

        Li-An

        @julien: ah, j’en peux plus de la licence Spirou.

    Laisser une réponse