Une tarte aux cerises et un bon café

L’intégrale Twin Peaks en Bluray (David Lynch & Mark Frost)

twin-peaks-bluray

L’agent Cooper, la pauvre Laura Palmer, un mainate, une chambre rouge… Voilà, j’ai quasiment tout visionné du coffret bluray Twin Peaks, après les K7 et les DVD – j’avais un peu calé sur ces derniers.
Évidemment, ma nouvelle télé grand écran a fortement stimulé mon désir de retrouver ce petit monde et j’avoue que je n’ai pas été déçu de replonger dans l’atmosphère décalée de la série de David Lynch et Mark Frost. Je ne vais pas faire/refaire un résumé d’une série devenue culte et matrice de nombre de choses étranges. Avec le recul et pour les nouvelles générations, il faut prévenir : on aime ou on n’aime pas. La totale liberté obtenue par les deux concepteurs est assez dérangeante pour ceux qui ont l’habitude d’histoire écrites au cordeau par une batterie de professionnels abusant de ficelles éprouvées. Mais l’intérêt avec ceux qui n’aiment pas, c’est que je peux me dispenser de les fréquenter.

twin-peaks-bluray-2

Vu le prix de l’objet (en passant par la version italienne, ça allait mieux), il fallait un petit plus de motivation et les supplément annoncés sur Twin Peaks: Fire Walk with Me, le film racontant les derniers jours de Laura Palmer (la série débute avec la découverte de son corps), m’ont définitivement convaincu.
Revoir le film lui-même était assez intéressant. Comme la plupart des fans, j’avais été perturbé par sa noirceur – la série est pleine de personnages et scènes très drôles (dans leur genre) – mais le revisionnage m’a permis de mieux apprécier ses qualités (plus raccord avec le reste de la filmographie de Lynch d’ailleurs). Sheryl Lee fait un travail extraordinaire passant de l’adolescente moqueuse à la junkie très sexuelle avec une aisance confondante. Le film a l’avantage de recentrer le récit – notamment toute la mythologie Chambre Rouge – qui avait tendance à s’éparpiller façon puzzle dans la saison 2.
Les bonus du film sont indispensables pour le fan basique – 90 minutes de coke pure. Ils permettent de retrouver tous les personnages principaux coupés dans le film, trois scènes avec David Bowie qui expliquent pourquoi il se balade en tenue de touriste et allongent considérablement sa scène au siège du FBI (montée différemment). Une scène qui aurait dû devenir culte de repas familial dans la famille Palmer. Trois scènes se déroulent après la fin de la série.

Je n’ai pas encore visionné tous les bonus relatifs à la série qui sont de qualité inégale (le film sur le festival Twin Peaks est un peu déprimant) et on retiendra les interviews/discussions de Lynch avec les acteurs et collaborateurs 24 ans après. C’est que dans la série, Laura annonçait à l’agent Cooper qu’ils se reverraient dans 25 ans, ce qui a nourri tous les fantasmes. Est-ce qu’il y aurait vraiment une suite après ce laps de temps ? Les interviews bonus l’annoncent à mot couvert et un tour rapide sur le Web m’ont fait prendre conscience que j’étais finalement en pleine actualité puisque la troisième saison est annoncée pour 2017.

L’orchestre symphonique national danois reprend le thème de Laura – musique d’Angelo Badalamenti.

Le groupe Xiu Xiu reprend à sa manière la BO de Twin Peaks.




  • 4 commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *