Castello Cavalcanti, un court métrage de Wes Anderson

Sorti il y a quelques mois, Castello Cavalcanti est un court métrage de Wes Anderson qui met en scène un de ses acteurs fétiches – Jason Schwartzman – en coureur automobile des années 50 en Italie. L’occasion de rendre hommage à Fellini et même à Godard si j’en crois les commentaires. Un film commandité par une grande marque.




  • 4 commentaires

    • jérôme dit :

      Entre ça et le look d’Adrien Brody dans « The grand budapest hotel », c’est à se poser la question sur l’influence des « fous du volant » sur le cinéma de Wes Anderson.

      (je penche plutôt pour une influence commune de blake edwards)

      • Li-An dit :

        En même temps, la thématique de Anderson, c’est plutôt « il vaut mieux prendre son temps que de foncer ».

        • jérôme dit :

          … D’où Adrien Brody en Satanas méchant qui veut foncer dans le tas…

          Ceci dit je verrais plus un truc comme « l’individu face aux carcans sociaux et comment s’inventer soi-même » comme thème central de l’œuvre andersonienne.

          • Li-An dit :

            Mazette, tu causes comme un livre. Ah oui, du coup, le Satanas. Mais bon, peu de voitures dans ce film.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>