Adam and Dog, un court métrage d’animation de Minkyu Lee

Minkyu Lee est un ancien animateur de Disney qui a réuni toute une équipe d’animateurs venant de différentes grosses boîtes pour réaliser son propre court métrage, nominé aux Oscars. Réalisé de manière classique « à la main », c’est une très belle idée réalisée avec goût. Les décors sont particulièrement réussis mais le choix d’aller au bout du sujet – non le chien ne parle pas et oui, on voit la zigounette du monsieur – est très rafraîchissant.




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    8 commentaires

    • Répondre février 14, 2013

      hobopok

      Belles images et joli son : un film pourtant quasi silencieux et pas chiant du tout. Très fort.
      Amusant de noter que les proportions du monsieur sont très asiatiques, avec ses jambes un peu courtes, mais qu’il a tout de même de grands beaux yeux écarquillés.
      Quand à la zigounette, elle est tout de même très stylisée, et ce n’est pas la partie (si j’ose écrire) de l’animation la plus réussie.
      Des restaurants de Séoul vous servent aujourd’hui du chien pour 20 000 won environ.

      • Répondre février 14, 2013

        Li-An

        @hobopok: le meilleur ami de l’homme…

    • Répondre février 14, 2013

      jérôme

      Le côté « Bible expliqué aux enfants » me dérange un peu (ou bien c’est des mauvais souvenirs de catéchisme qui remontent) mais sinon c’est très beau et bien animé.

      • Répondre février 14, 2013

        Li-An

        @jérôme: oui et non. Moi je l’ai regardé sans avoir fait gaffe au titre et ça ne m’a pas interpellé – sauf que j’avais deviné au bout d’un moment. Le fait que Dieu soit absent du truc, qu’il n’y ait aucun discours permet de faire abstraction. Ou alors le message subliminal, c’est: « si tu ne t’occupes pas de ton chien, tu seras chassé du Paradis » :-)

        • Répondre février 14, 2013

          jérôme

          @Li-An: Disons que je pige pas trop le besoin de raconter la genèse par le menu… ça tombe un peu comme un gros coup de cymbale à la fin d’une blague, ça donne un peu l’impression qu’on veut mettre une bonne grosse couche de sens parce qu’on a peur que le film soit trop léger.
          Bonus : une interview du réalisateur : http://www.awn.com/articles/short-films/minkyu-lee-talks-adam-and-dog/page/1%2C1

          • Répondre février 14, 2013

            Li-An

            @jérôme: mais non, c’est le concept. Le chien est un animal tellement couillon que c’est le seul à accompagner Adam et Eve.

    • Répondre février 15, 2013

      Totoche Tannenen

      Mais, c’est Toby ! Je croyais qu’il s’était perdu !

      • Répondre février 15, 2013

        Li-An

        @Totoche Tannenen: depuis quand tu as un chien, toi ?

    Laisser une réponse

    unrumpled-noncreativity