La Vie est Belle/Life is Beautiful, un LP remarquable de Petite Noir

Petite-Noir-La-Vie-Est-Belle

Cela faisait bien longtemps que… Éh oui, je commence mes billets toujours de la même manière et c’est mon droit le plus strict. Qu’est-ce que c’est que ces râleurs qui viennent me faire la leçon sur mon propre blog ?

Et donc, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas attendu un album de musique avec une impatience mêlée d’une sourde angoisse. J’avais adoré le EP de Petite NoirThe King of Anxiety – et je me demandais s’il allait allait transformer l’essai (comme disent les gros bourrins qui s’explosent le pif « avec le respect de l’arbitre »).
La vie est belle/Life is beautiful est moins immédiat à l’écoute que King qui affichait plusieurs morceaux évidents mais révèle ses richesses petit à petit.

Un mien de mes amis se plaignait récemment qu’il n’y avait plus rien en musique rock de vraiment marquant – après avoir acheté sa cinquième compilation de Led Zed. Je ne peux pas vraiment lui donner tort. Entre folk, post-Oasis, psyché et garage band gros doigts, on a un peu l’impression que la plupart des groupes se contentent de se faire plaisir avec ce qu’ils aiment sans penser que la musique rock peut-être aussi une évolution inventive (il semblerait qu’il vaille mieux chercher côté électronique voire R&B/funk pour l’excitation). Comme elle a pu l’être dans la fin des années 70 et les années 80 où le pop/rock anglais infusé aux musiques jamaïcaines mélangées et au punk avait donné des choses étonnantes en partant dans tous les sens.

Et justement, Petite Noir semble revenir à cette époque dans la voix et le rythme mais avec une espèce de décalage qui le rend vraiment unique. Un mélange improbable de noirceur coldwave avec l’énergie africaine.
L’intro irrésistible, les petits détails de l’orchestration, les poussées de fièvre sur certains titres… Franchement, la musique rock n’est pas encore complètement morte. Elle s’agite et gigote. Faut juste qu’elle soit un peu raccord avec le monde d’aujourd’hui…




  • Étiquettes

    4 commentaires

      • Ben difficile à dire. J’ai regardé deux vidéos de Baloji et je n’ai pas vu trop le rapport – à part que c’est filmé dans le même coin. Il faudrait que tu précises ta pensée.

    • Bon,d’un autre côté,mes commentaires-je vais causer pour moi-se ressemblent à peu près tous,hein…La musique rock,elle vit sa vie sur scène…Pas plus,pas moins.
      Toujours très bien Petite noir,découvert par ici.

      • Rien de tel que la découverte. Un peu d’excitation tous les jours, un bon remède contre la morosité – ça et les noix fraîches.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *