Interview de Baby Guru

Aujourd’hui, une interview… d’un groupe rock grec ! J’avais beaucoup aimé le single For Naked Sun et le responsable com’ du groupe m’a contacté pour voir si je voulais faire une petite interview de Baby Guru à l’occasion d’une mini tournée en France et pour la sortie de leur second album – on dit LP maintenant mais bon.

La première fois que j’ai entendu votre musique, c’était For Naked Sun et la vidéo m’avait fasciné. On y trouvait une grande qualité de nostalgie mélangée à un rythme lancinant. Est-ce que c’est une atmosphère que vous recherchez dans votre musique ?
Merci. En fait, For Naked Sun est notre morceau préféré de l’album Pieces. Nous avons essayé de créer une chanson qui ressemble à un mantra, avec une sensation de spiritualité tout du long – une boucle qui ne s’arrêterait jamais, avec un crescendo en évolution constante et des chœurs psyché/folk par dessus le tout. Et ça laisse la place à des guitares acoustiques médiévales et des chœurs lalala genre Lolita sur une plage abandonnée.

Vous êtes le premier groupe grec dont j’entende parler. Êtes-vous le seul groupe sur la scène grecque dans votre genre de musique ? Est-ce qu’il y a d’autres artistes et groupes grecs à découvrir ?
Il y a beaucoup de belles choses à découvrir en Grèce mais nous sommes les seuls à pratiquer ce genre musical précis.

Est-ce que la crise économique a favorisé la créativité des groupes locaux (comme le gouvernement de Margaret Thatcher a pu le faire pour les groupes anglais) ?
Il est évident que la crise économique a stimulé la créativité à un niveau conscient ou inconscient en Grèce.

baby-guru-marginalia

Marginalia

Quelles sont vos influences ?
Cela dépend de notre humeur. Nous nous levons un jour et nous écoutons toute la journée du space disco et, le jour suivant, nous pouvons nous perdre dans le trou noir de l’acid rock. Et ne parlons pas de notre obsession pour le rock progressif des années 70.

Quelles sont les différences majeures entre votre nouvel album Marginalia et le précédent Pieces ?
La différence plus importante c’est que pour Marginalia, nous voulions créer des chansons complètes et mettre l’accent sur les détails de production. En parallèle, notre but était de créer un son plus cohérent et plus riche.

Quelle musique aimez-vous écouter en ce moment ?
Nous sommes de grands fans de Tame Impala – particulièrement leur second LP, XX et Thee Oh Sees. En ce moment nous écoutons en boucle Holding Grass des The Fever Kids, une grande chanson pop.

Écoutez le dernier single et album de Baby Guru

Les Baby Guru seront en concert à La méchanique ondulatoire (Paris XIème) le 3 avril.

baby-guru




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    4 commentaires

    • Répondre mars 30, 2014

      julien

      Des rescapés-marqués-au-fer-rouge du Rock-Athen 1985!?On peut les rappeler pour savoir?

      • Répondre mars 30, 2014

        Li-An

        J’ai bien peur qu’ils ne fussent pas encore nés – et il ne sont pas très 80′s dans leur son.

    • Répondre mars 30, 2014

      Grospatapouf

      Fan de rock progressif, ça fait peur.

      • Répondre mars 30, 2014

        Li-An

        Je déteste toutes la catégorisations autour de la musique rock – où le délire de classement semble avoir atteint son apogée – mais je dois bien reconnaître que je suis amateur de rock progressif plutôt que de dark metal psycho-noisy.

    Laisser une réponse