Le souffle du vent dans les pins (Zao Dao – Mosquito)

zao-dao-souffle-vent-pins-03

Le gros succès du festival de St Malo cette année, ça a été la vente en une journée des 120 exemplaires du Souffle du vent dans les pins, un recueil vaguement narratif d’illustrations de la jeune artiste chinoise Zao Dao. Le fait qu’elle soit présente pour réaliser de magnifiques dédicaces a dû rendre un peu fou les amateurs mais il faut reconnaître que cette toute jeune femme réalise des images étonnantes très inspirées par les mythologies chinoises avec une modernité pleine de charme.
Il parait que dans la parution originale, le livre ne comporte pas de texte et on peut regretter que Mosquito ait choisi de rajouter un peu d’explications à ce qui ressemble à une rêverie exotique pleine de combats, de jeunes gens pâles et de bestioles étranges – un concept qui n’est pas sans rappeler le Xavin de Man Arenas.

zao-dao-souffle-vent-pins

zao-dao-souffle-vent-pins-02

zao-dao-souffle-vent-pins-01

Le livre ne sortira qu’en janvier ou quelque chose comme ça mais vous pouvez le trouver sur le stand Moquito dans les différents festival où il sera présent – je l’avais loupé à St Malo et j’ai été ravi de le trouver à Blois.




  • 11 commentaires

      • Si tu connaissais déjà, ça aurait été très surprenant – ou alors, tu as fait un voyage en Chine et tu connais des jeunes artistes.

      • Je ne sais pas si on peut appeler ça de la « vigilance ». C’est plutôt une boulimie d’images assez malsaine quelque part :-)

    • Faut avouer que si ses dédicaces sont du même niveau que ce que tu nous montres ici, ça doit valoir le coup (mais une dédicace, quelque part, ça vaut toujours le coup, même si je chasse de moins en moins, notamment les illustrateurs parce que c’est trop loooong. Oui je suis un indécrottable pressé.^^).

    • Quelques infos supplémentaires :
      Zao Daho sera de nouveau en France fin août à Solliès Ville, puis tout le mois de novembre à Bellefaux (Suisse), Grenoble, Illzach et Bellegarde sur Valserine (Ain), elle présentera son nouveau livre « Carnet sauvage ».
      Signalons enfin que si nous lui avons demandé d’écrire quelques textes courts dans « Le Souffle du vent… » c’est qu’il ne s’agit pas d’un livre de rêverie poétique mais d’un conte initiatique chinois dont la cohérence n’est pas forcément évidente pour le lecteur français… Dans son sketch book, il n’y a quasiment aucun texte, ce sont des dessins « libres ».
      M.J. Mosquito

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *