Les mondes de Magnus Ridolph (Jack Vance – Galaxie/bis)

Ce qui est bien avec les voyages, c’est que vous rencontrez des gens, vous oubliez vos obsessions, vous vous ouvrez au monde. Je suis allé à Marseille ce week end et je me suis précipité chez les bouquinistes :-) J’y ai dégotté ce bouquin de Vance qui manquait à ma collection. J’avais déjà lu des nouvelles mettant en scène le détective Ridolph, voyageur infatigable à la recherche d’investissements fructueux, dans le Livre d’Or consacré à Jack Vance chez Presse Pocket (je sens l’ombre de Doc Mars s’étendre sur moi) et j’étais ravi de le retrouver. Magnus Ridolph est donc un détective dans l’Espaaace au physique peu impressionnant -un certain âge et une barbe blanche, qui a de gros problèmes avec son argent durement gagné. Comme c’est un homme raisonnable et entreprenant à la fois, il tente des placements qui le confronte régulièrement à des malhonnêtes qui l’obligent à agir. C’est très léger et quelque fois très drôle, Vance n’ayant aucun scrupule à laisser de côté la morale. Enquête policière à suspects (on y apprend que sur certaine planète, les jeunes femmes délicieuses peuvent vous assassiner en vous faisant mourir d’amour frustré) ou énigmes scientifiques (comment débarrasser une station balnéaire paradisiaque de gorilles portés sur les blondes à forte poitrine, de dragons belliqueux et autres insectes venimeux), Ridolph a fort à faire. L’Univers est vaste et le crime est universel…




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    4 commentaires

    • avril 14, 2006

      Doc Mars

      Ce qui ravit dans ces petites historiettes c’est l’humour ravageur de Vance dans le rendu cocasse des situations auquelles se trouve confronté Ridolph, antithése des aventuriers musculeux des fifties.
      (Pour amateurs, l’influence dans le style reléve de l’humoristite anglais P.G.Wodehouse, lire "L’Inimitable Jeeves")
      Je signale à l’aimable assistance que les aventures complétes de Magnus Ridolph sont parues en 2004 dans l’omnibus " Emphyrio & autres aventures" chez Denoël, Coll. Lunes d’encre.

      Doc Mars qui préfére s’étendre sur la gent féminine ;o)

    • avril 14, 2006

      Li An

      Ah zut, cela signifie qu’il y a des nouvelles inédites dans le recueil Denoël ?

    • avril 14, 2006

      Doc Mars

      Hé oui ;o(
      Bon franchement tu peux t’en passer il n’y a que "Des sardines douteuses" qui est interessante comme nouvelle ( dispo dans le recueil "Docteur Bizarre", Presses-Pocket n° 5402 de 1992) les trois autres sont alimentaires, d’ailleurs Jack ne les aime pas et dans la réedition américane de ses oeuvres les a mis à part.

    • avril 14, 2006

      Li-An

      Ah, merci de la précision Doc, ça va m’économiser un peu d’argent pour le moment…