Beuville illustre Balzac

En 1950, Beuville illustre Balzac ou plutôt le tome dix-neuf de la Comédie Humaine publiée par André Martel. Il réalise à l’occasion quatorze hors-textes en couleurs.
Dans ma crise beuvillienne d’il y a quelques mois, j’avoue que j’ai acheté un peu à l’aveugle ce livre dont on ne trouve quasiment aucune image sur le Web voire dans les quelques livres qui lui sont consacrés. Et c’est une divine surprise. Un trait fin et précis, des ambiances claires obscurs, le travail réalisé ici se rapproche de mon Graal beuvillien – à savoir les illustrations du Roi Pausole. Le sens du cadrage de Beuville, sa vivacité ici maîtrisée font merveille. Un de mes bouquins préférés de l’artiste pour le coup.

Désolé pour le « lettrage apparent » des scans. La finesse du papier et la reliure cuir de mon exemplaire ne m’ont pas permis de travailler comme il aurait fallut.

beuville-balzac-comedie-humaine-13

beuville-balzac-comedie-humaine-12

beuville-balzac-comedie-humaine-11

beuville-balzac-comedie-humaine-10

beuville-balzac-comedie-humaine-09

beuville-balzac-comedie-humaine-08

beuville-balzac-comedie-humaine-07

beuville-balzac-comedie-humaine-06

beuville-balzac-comedie-humaine-05

beuville-balzac-comedie-humaine-04

beuville-balzac-comedie-humaine-03

beuville-balzac-comedie-humaine-02

beuville-balzac-comedie-humaine-01

beuville-balzac-comedie-humaine




  • 15 commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *