Les voleurs de Carthage (Appollo & Tanquerelle – Dargaud)

voleurs-carthage-couv Semi copinage – Cela fait au moins vingt ans qu’Appollo me parle de son histoire carthaginoise. Autant dire que j’ai fini par me faire mon petit film dans ma tête en attendant sa concrétisation. Finalement, c’est Tanquerelle qui s’est collé au dessin et ça a rajouté une couche à ma curiosité – j’étais chaud comme une fan de Rihanna au premier concert de la star.
Le Monde est occupé par Rome. Tout le Monde ? Non, une ville au Nord de l’Afrique résiste à l’envahisseur: Carthage. Horodamus le Gaulois et Berkan le Numide, anciens mercenaires carthaginois déserteurs zonent autour de la ville assiégée en quête de mauvais coups. Ils capturent une jeune femme gironde qui leur propose un coup fumant: voler le trésor du temple de Tanit.
Tanquerelle fait les trognes de soudards comme personne et il est particulièrement servi en prêtresses et autres demoiselles dévêtues. Il y a un travail de texture dans le dessin qui m’intrigue beaucoup, je serai curieux de savoir comment ça a été fait. Appollo multiplie les personnages étonnants (le prêtre de Tanit est gratiné) et leur fait miroiter une richesse facile qui risque de leur coûter bonbon. Mais il faudra attendre le tome 2 pour connaître le fin mot de l’histoire.
Je regrette quand même une couverture très … euh, comment dire… Je vais m’abstenir.

voleurs-carthage-pl




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    44 commentaires

    • Splendide.

    • M’enfin ? Elle est très bien, cette couverture.

      • Répondre mars 4, 2013

        Li-An

        @Totoche Tannenen: ah, les goûts et les couleurs :-)

        • @Li-An: Ben… Elle est jaune, quoi… Comme celle d’Aglaée, non ?

          • Répondre mars 4, 2013

            Li-An

            @Totoche Tannenen: je ne répondrai pas à cette provocation futile :-)

    • Répondre mars 4, 2013

      julien

      La couverture m’a également sauté aux yeux…Dommage.
      Dans cet album,déjà quelques futures cases mémorables.Trés enthousiasmant.

      • Répondre mars 4, 2013

        Li-An

        @julien: on a un peu l’impression que la demoiselle fait des prières pour la pluie.

        • @Li-An: Non, franchement, je ne vois pas… Des gros seins, des épées, un côté « Marque jaune »… tous les ingrédients d’une BD réussie sont déjà là.

          • Répondre mars 4, 2013

            Li-An

            @Totoche Tannenen: et il y a du soleil :-)

    • Répondre mars 4, 2013

      Pierre

      La couverture fait référence à la Salammbô de Mucha, ainsi que je l’ai signalé sur le forum de bulledair.com (mâtin! quel site!).

      Pour moi, Appollo a enfin réussi là son rêve impossible d’album populaire et exigeant à la fois. Je souhaite à cet album (à défaut de me lancer dans une prédiction fumeuse) un grand avenir. C’est ce que j’ai lu de mieux de lui (Appollo pas l’album) depuis Pauline et les loups-garous, qui était dans un genre certes radicalement différent.

      Quant à la fameuse texture, ça m’a intrigué aussi: c’est comme si les ombres avaient été posées à la craie grasse et que cette dernière avait été par endroit grattée au stylet. Il faudrait demander à M. Tanquerelle.

      • @Pierre: Bon sang, Mucha, évidemment ! Total respect !

        • Répondre mars 5, 2013

          julien

          @Totoche Tanennen: Zut.J’aurai dit Gustav Klimt!(Pallas Athénée,Judith,serpent d’eau,au choix).
          Tant pis.
          Quand je pense que tout cela va nous mener à la tragédie.
          Tanquerelle évoque Jean-Léon Gérôme,Georges-antoine Rochegrosse,Pierre Noel,…
          Et c’est vrai.L’album nous permet de mieux connaître Isabelle Merlet.

      • Répondre décembre 7, 2013

        MAUGIS Pierre

        Etant né, et ayant vécu à Salammbô 16 ans, je passais tous les jours où j’allais à l’école devant le « jardin du Tophete.

        • Répondre décembre 7, 2013

          Li-An

          À Carthage vous voulez dire ?

    • Répondre mars 4, 2013

      Appollo

      Merci pour tous ces commentaires, les gars. Hervé Tanque a tout dessiné au crayon, et les couleurs d’Isabelle (une découverte pour moi, cette ultra talentueuse coloriste) réussissent à non seulement préserver le trait mais en plus à lui donner une autre dimension encore.
      Dans le tome 2, il y aura des gros seins et des épées (pour que Totoche continue d’acheter) mais (spoiler) Carthage sera détruite.

    • Répondre mars 5, 2013

      Tororo

      Pas encore vu l’album « en vrai », mais déjà le rendu de la planche nocturne me plaît beaucoup. La réserve énigmatique qu’observe le maître de céans vis-à-vis de la couverture, j’ai pas tout compris mais, juste pour faire le malin, je vais avancer que je vois un léger problème dans la façon dont les personnages s’inscrivent dans l’espace, la composition ne « respire » pas assez, et du coup, la proportion entre la taille de la titraille et le format de l’album n’est pas idéale. Une question de recadrage de dernière minute?

      • Répondre mars 5, 2013

        Li-An

        @Tororo: on voit sur le blog de Tanquerelle que la couv est passée d’un décor « temple » à un décor « désert ».

    • Répondre mars 5, 2013

      Tororo

      Ah bon? Je viens de rechercher sur le blog de Tanquerelle toue les posts estampillés « Carthage » mais j’ai pas vu ça?

    • Répondre mars 9, 2013

      Kris

      Merci pour le Billet et du coup la chouette découverte du blog de Mr TANQUERELLE.

      • Répondre mars 10, 2013

        Li-An

        @Kris: ah c’est sûr qu’il touche sa bille comme on dit dans les cours de récré de mon temps.

    • Répondre mars 10, 2013

      Totoche Tannenen

      • Répondre mars 10, 2013

        Li-An

        Ah, c’est bien elle avec qui j’avais dîné à un festival près de Bordeaux.

    • Répondre mars 12, 2013

      Olivier R

      Je viens de le lire et c’est vraiment très bien. Shit, c’est prévu en deux tomes seulement.

      • Répondre mars 12, 2013

        Li-An

        @Olivier R: les gens ne sont jamais contents :-)

      • Répondre mars 15, 2013

        Totoche Tannenen

        @Olivier R: Si le tome 2 ne sort pas que dans 9 ans, ce serait déjà pas mal.

        • Répondre mars 15, 2013

          Li-An

          @Totoche Tannenen: la maison Tanquerelle est une maison sérieuse.

    • Répondre mars 16, 2013

      Steph_

      Bonjour à vous. Juste pour signaler que dans le dernier Casemate, il est fait notion par Tanquerelle de la technique qu’il a utilisée. De mémoire il a tout fait au crayon (c’est ballot j’ai oublié mon exemplaire ce week-end !)

      • Répondre mars 17, 2013

        Li-An

        @Steph_: c’est ce que m’avait dit Appollo et j’aurais bien aimé en savoir plus. Si j’arrive à choper Tanquerelle.

    • Répondre avril 11, 2013

      Totoche Tannenen

      Express BD vient de mettre en ligne une interview audio de Tanquerelle :

      http://expressbd.fr/2013/04/11/herve-tanquerelle-dessinateur-de-la-serie-les-voleurs-de-carthage/

      • Répondre avril 12, 2013

        jérôme

        • Répondre avril 12, 2013

          Li-An

          @jérôme: si je ne me trompe pas, Télérama continue dans sa tradition en ne parlant pas d’Appollo dans son texte et heureusement que Tanquerelle rappelle qu’il a travaillé avec un scénariste…

          • Répondre avril 12, 2013

            jérôme

            @Li-An: Pourtant le texte de présentation précise « le premier tome de cette saga imaginée par Appollo et mise en images par Hervé Tanquerelle »

            • Répondre avril 12, 2013

              Li-An

              @jérôme: purée, je l’ai lu pourtant trois fois pour ne pas dire de bêtise.

    • Répondre avril 11, 2013

      Totoche Tannenen

      Crayon retravaillé à l’ordi pour les matières, scannées ou photographiées numériquement.

      • Répondre avril 11, 2013

        Li-An

        @Totoche Tannenen: un peu pareil pour le Picasso de Oubrerie avec des cases réalisées sur des feuilles volantes.

    • Répondre juin 10, 2013

      Totoche Tannenen

      On peut se rendre compte de la « technique » sur les planches non colorisées exposées à la galerie du 9e art :

      http://www.galerie9art.com/

      • Répondre juin 10, 2013

        Li-An

        @Totoche Tannenen: ah, c’est loin, Paris…

    • Répondre juin 10, 2013

      Totoche Tannenen

      C’est très charbonneux,effectivement.

    • Répondre juin 10, 2013

      Pierre

      C’est quand même beaucoup mieux dans l’album, non ? Quand on regarde par exemple cette image pleine page:

      http://www.galerie9art.fr/imgs/item/original/TAN-VC-129.jpg

      et qu’on la compare à la page 29, il en ressort un vrai travail sur les textures, les volumes, la lumière issu de la phase de colorisation (d’ailleurs la planche n’a semble-t-il toujours pas trouvé preneur).

      Les effets de « coup de stylet » comme je l’avais exprimé maladroitement plus haut (faute de mieux) y sont bien visibles mais dans le graphite pas la craie grasse.

      • Répondre juin 10, 2013

        Li-An

        @Pierre: excellente démonstration, Pierre.

    Laisser une réponse