dBD n°47 d’octobre 2010: soyons schizo

dbd-47-oct-2010 Le lecteur curieux qui voudra s’informer sur mon Gauguin et qui achétera ce numéro de dBD aura un léger vertige schizophrénique. Pendant que la rédaction me place dans les cinq albums importants du mois, Olivier Maltret ne comprend pas ce qu’il se passe: il n’y a pas de filles à gros seins qui courent sur des plages de sable blanc et un héros sévèrement burné qui révolutionne la peinture. Ben oui mon gars, fallait lire l’interview de trois pages pour comprendre que je ne voulais pas tomber dans les clichés habituels sur le peintre et Tahiti. Mais les clichés, c’est tellement rassurant pour certains …

 




  • Auteur de BD et bavard impénitent | Contact | Bio/Biblio | Dernier album: La revanche du grand singe blanc (Vents d'Ouest - 2013).

    20 commentaires

    • Répondre octobre 9, 2010

      olivier

      Cool !

    • Répondre octobre 9, 2010

      Eric Tao

      Avec DBD il ne faut pas s’attendre non plus à un niveau critique ahurissant ! Mais c’est vrai que dans l’incohérence éditoriale ils font très fort. Qu’ils n’aiment pas un album c’est leur choix mais faire un entretien avec un auteur, publier des planches, pour ensuite le descendre quelques pages plus loin ce n’est pas de la schyzophrénie c’est de la faute professionnelle ou de la goujaterie, au choix. Je serais toi je serais passablement énervé… Ou consterné.

      • Répondre octobre 10, 2010

        Li-An

        @Eric Tao :

        M. Bosser s’est excusé pour ce grand écart éditorial. Je ne peux pas vraiment en demander plus (et ça ne manque pas les occasions d’être énervé). Parce que lui, il aime beaucoup l’album :-) Donc le rédac chef aime beaucoup mais pas le critique qui s’en est chargé. C’est comme ça…

    • Répondre octobre 9, 2010

      Eric Tav

      Ca donne quand même une jolie visibilité à l’album. Bravo !

      • Répondre octobre 10, 2010

        Li-An

        Oh oui, il ne faut pas cracher dans la bonne soupe :-) (au poireaux ?).

    • Répondre octobre 10, 2010

      Julien

      Mais…Dans les deux cas,ils l’ont bien lu..?

    • Répondre octobre 10, 2010

      Li-An

      Ils le reçoivent en avant première sous forme de photocopies.

    • Répondre octobre 11, 2010

      olivier

      Je crois qu’ils nous aient arrivé le même genre de chose avec ce Mag pour « les carrés » …Ou un autre mag .
      En tous cas une bien belle visibilté ça c’est sur , et c’est cela qui est important :)

      Après, les avis… « c’est comme le trou du cul, tout le monde en a un »

      N’est ce pas ? ;)

    • Répondre octobre 11, 2010

      Li-An

      Tu veux dire que… moi aussi ??? Rhooo.

    • Répondre octobre 11, 2010

      Julien

      Peu importe;je crois trés fort que je vais aimer ce nouveau livre…Je ne peux m^me plus évoquer mes réticences quant à la couverture:Elle me semble etre devenue « évidente » et m’attire réellement.

    • Répondre octobre 11, 2010

      Li-An

      Je me demandais qui avait râlé sur cette couv :-)

    • Répondre octobre 11, 2010

      Totoche

      Moi j’aime bien les gros seins.

    • Répondre octobre 11, 2010

      Totoche

      C’est bizarre comment tu écris « librairie ».

    • Répondre octobre 12, 2010

      Li-An

      @Totoche : et moi j’aime bien les crêpes au sucre.

    • Répondre octobre 12, 2010

      Thierry Robin

      ha, Fabien Nury m’avait prévenu de cette possibilité de « grand écart », d’une page à l’autre.
      Ouf, j’ai eu plus de chance.

    • Répondre octobre 12, 2010

      Li-An

      J’avoue que j’ai été un peu déçu de voir que ce n’était pas toi qui t’étais chargé de ton scénario …

    • Répondre octobre 13, 2010

      Thierry Robin

      Merci du compliment.

      C’est juste que c’était la première fois que je recevais un scénario si bien bouclé. J’ai dit oui tout de suite.
      De plus, ça me confrontait à plein de nouveaux problèmes à résoudre.
      C’était un travail intéressant.

      • Répondre octobre 13, 2010

        Li-An

        Ben, du coup, ça va être dur de faire ta propre histoire sur Staline, c’est ça qui est un peu dommage.

    • Répondre octobre 24, 2010

      kris

      @ lin an

      Interview sur « Gauguin » très enrichissante. C’est à l’artiste de donner sa vision des choses, pas au critique.
      Critique qui a certainement pondu son papier indépendamment, antérieurement, et sans lire le dossier consacré à l’album.

    • Répondre octobre 24, 2010

      Li-An

      Oui, j’imagine ça sans problème. Mais je ne jette jamais de pierres aux critiques (ou alors des rochers de 100 tonnes).

    Laisser une réponse